+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_344942 - JULIA DOMNA Denier

JULIA DOMNA Denier SUP
120.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Denier
Date : 210
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 550 ‰
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 2,96 g.
Officine : 6e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale et irrégulier avec un manque de métal au revers à 7 heures. Beau portrait de Julia Domna. Joli revers. Patine de collection ancienne avec des reflets dorés
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection du Professeur M. Caselli

Avers


Titulature avers : IVLIA - AVGVSTA.
Description avers : Buste drapé de Julia Domna à droite, la chevelure en tresses ramenées derrière la tête (L).
Traduction avers : "Julia Augusta", (Julia augusta).

Revers


Titulature revers : FORTVNAE - FELICI.
Description revers : Fortuna (la Fortune) debout à gauche, tenant une corne d'abondance de la main droite et appuyée sur un gouvernail renversé de son bras gauche.
Traduction revers : "Fortunae Felici", (À l'heureuse Fortune).

Commentaire


Revers inhabituel et inusité.

Historique


JULIA DOMNA

(+217) Julia Domna

Augusta (194-217)

Julia Domna est originaire d'Émèse en Syrie et fille du grand prêtre du Baal d'Émèse. Septime Sévère l'épouse vers 180 et elle lui donne deux fils, Caracalla, né à Lyon en 188, et Géta, né en 189. Elle est proclamée Augusta en 194, accompagne l'empereur dans ses déplacements et reçoit donc le titre de "mère des camps". Pendant l'expédition de Bretagne, elle est régente à Rome. Après la mort de Septime Sévère, elle reçoit de nouveaux honneurs, Mère du Sénat et Mère de la Patrie, et les titres de Pia Felix (pieuse et heureuse). En 212, Géta est assassiné par son frère dans les bras de Domna. Pendant les expéditions germaniques et parthiques de Caracalla, Domna reste à Rome. Après la mort de son fils, elle est exilée par Macrin et meurt peu après.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com