Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

Live auction - bgr_519891 - JUDÉE - ROYAUME D'HÉRODE - HÉRODE Ier Octoprutah

JUDÉE - ROYAUME D HÉRODE - HÉRODE Ier Octoprutah TTB
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente commencera sa clôture à l'heure indiquée sur la fiche descriptive. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des live auctions.

Les offres gagnantes seront soumises à 12% TTC de frais de participation à la vente.
live-auctionDébut de la phase live :
2019/01/29 14:00:00
bgr_519891
1029
Vous devez vous connecter pour miser
Cliquez ici pour vous connecter
Type : Octoprutah
Date : an 3
Nom de l'atelier/ville : Sébasté, Samarie
Métal : cuivre
Diamètre : 24 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 8,80 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et épais, légèrement décentré. Belle patine verte légèrement granuleuse
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Coiffe de prêtre (bonnet) placé sur un pulvinar (lit sacré) surmontée d’une étoile à six rais entre deux palmes ; grènetis circulaire.

Revers


Description revers : Trépied ; dans le champ à gauche, date, à droite un monogramme.
Légende revers : HRODOU BASILEWS/ LG- (TR).
Traduction revers : (Hérode roi, an3).

Commentaire


Poids lourd. Les auteurs du Roman Provincial Coinage (RPC. 4901) ont recensé 10 exemplaires avec un poids moyen de 6,64 g, un axe des coins à 12 heures et un diamètre moyen de 22 mm.

Historique


JUDÉE - ROYAUME D'HÉRODE - HÉRODE Ier

(40-4 avant J.-C.)

Hérode d'ascendance Iduméenne est le fils Antipater. Il commença sa carrière sous Pompée et reçut le titre de Tétrarque en 40 avant J.-C. de Marc Antoine après avoir servi tour à tour le parti césarien et celui de ses assassins. Quand Labienus envahit la Syrie avec l'aide des Parthes, Hyrcan II fut déposé et remplacé par son neveu Matthias Antigonos. Finalement, Hérode fut reconnu comme souverain de Judée. Matthias Antigone fut finalement assassiné après la prise de Jérusalem. Malgré les visées expansionnistes de Cléopâtre VII, reine d'Égypte, Hérode soutient Marc Antoine dans le conflit qui l'oppose à Octave. Il conserve la confiance d'Octave devenu Auguste qui agrandit ses territoires. Le reste de son règne est consacré à l'embellissement de son royaume avec la construction de sa nouvelle capitale, Césarée et à la reconstruction du Temple. La fin de son règne est entachée par la mise à mort des ses fils, Alexandre et Aristobule en 7 avant J.-C. et Antipater en 4 avant J.-C. La destruction de l'aigle d'or placé dans le Temple entraîne une répression sauvage au moment où il meurt en 4 avant J.-C. Après sa mort, Auguste supprime le royaume et les fils survivants d'Hérode, Archelaos, Philippe et Hérode Antipas lui succèdent comme ethnarques et tétrarque seulement. Hérode passe pour le responsable du massacre des Innocents au moment de la naissance de Jésus et laisse une réputation détestable aussi bien des Romains, des Hébreux et des Chrétiens. Il a été un souverain hellénisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x