+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_440590 - ITALIE - ÉTATS DU PAPE - PIE VII (Barnaba Chiaramonti) Médaille, visite de l’Empereur d’Autriche

ITALIE - ÉTATS DU PAPE - PIE VII (Barnaba Chiaramonti) Médaille, visite de l’Empereur d’Autriche TTB
180.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, visite de l’Empereur d’Autriche
Date : 1819
Nom de l'atelier/ville : Italie, Rome
Métal : argent
Diamètre : 41,57 mm
Graveur : MERCANDETTI Tommaso
Poids : 33,78 g.
Tranche : brute
Commentaires sur l'état de conservation :
Intéressante médaille avec une patine sombre et une sure marquée avec de petits coups en surface

Avers


Titulature avers : PIVS VII PONTIFEX - MAXIMVS ANN. XXI.
Description avers : Buste à gauche du pape Pie V portant la tiare.

Revers


Titulature revers : FRANC. I AUSTR IMP. IN. QVIRINALI HOSPES/ ANNO MDCCCXIX.
Description revers : L’empereur François Ier et l’impératrice accueillis par le Souverain Pontife au Quirinal.

Commentaire


Dès la chute de Napoléon le pape renoue des relations diplomatiques avec tous les souverains d'Europe et enseigne personnellement le pardon.
Comme l’écrit l’historien Marc Nadaux :
« Différents souverains rendent bientôt visite au pape de Rome: l’empereur d’Autriche en 1819, le roi de Naples en 1821, le roi de Prusse en 1822. Ceci confère à Pie VII le statut d’interlocuteur auprès des puissances européennes de la restauration. Le souverain pontife dans sa grande mansuétude accorde même l’hospitalité à la famille Bonaparte, à « Madame Mère », mère de l’Empereur en exil, à ses frères Lucien et Louis ainsi qu’à son oncle, le cardinal Fesch. Il intervient d’ailleurs auprès des autorités anglaises afin que les conditions de captivité de Napoléon soient plus clémentes. Pie VII lui envoie bientôt un aumônier, l’abbé Vignali. ».

Historique


ITALIE - ÉTATS DE L'ÉGLISE - PIE VII

(14/03/1800-20/08/1823)

Pie VII (14/08/1740-20/08/1823) succéda à Pie VI après une longue vacance du trône papal. Pie VI était mort en captivité à Valence le 29 août 1799 et la république avait été proclamée à Rome le 15 février 1798. Elle dura jusqu'au 29 septembre 1799. Rome fut ensuite successivement occupée par les Napolitains et les Autrichiens jusqu'au 3 juillet 1800. Pie VII avait été élu le 14 mars. La première partie de son pontificat fut occupée par ses relations avec la république française, puis avec Napoléon Ier. Il signa le concordat avec Bonaparte en 1801 et le couronna à Notre-Dame le 2 décembre 1804. Rome est occupée en 1808 et les États Pontificaux confisqués l'année suivante, tandis que le pape est "invité" à Fontainebleau. Il y restera jusqu'à l'année 1814. Libéré par la chute de l'empereur, il rentre à Rome et va passer les huit dernières années de son pontificat à restaurer son autorité temporelle et spirituelle. Il accueille la famille de Napoléon à Rome. Il meurt en 1823.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com