VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! - Cliquez ici pour en savoir plus. // Notre comptoir parisien est fermé au public.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v51_0211 - IONIE - ÎLES D'IONIE - SAMOS Tétradrachme

IONIE - ÎLES D IONIE - SAMOS Tétradrachme SUP
MONNAIES 51 (2011)
Prix de départ : 750.00 €
Estimation : 1 500.00 €
Prix réalisé : 750.00 €
Type : Tétradrachme
Date : c. 201 AC.
Nom de l'atelier/ville : Samos, Ionie
Métal : argent
Diamètre : 29,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 17,04 g.
Degré de rareté : INÉDIT
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan extrêmement large et complet à l’usure régulière. Très jolie patine de collection ancienne avec des reflets bleutés irisés au revers
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Lanz du 22 mai 2000, n° 204

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête imberbe d’Héraklès à droite, coiffé de la léonté nouée sous le cou ; grènetis circulaire perlé.

Revers


Description revers : Zeus aétophore, nu jusqu’à la ceinture assis à gauche, les jambes croisées sur un siège ornementé avec dossier, tenant un aigle de la main droite tendue et un sceptre long de la main gauche ; dans le champ à gauche, une proue de galère tournée à gauche ; grènetis circulaire perlé.
Légende revers : ALEXANDROU// SA.

Commentaire


Même coin de droit que l’exemplaire reproduit dans l’ouvrage de Hoover (HGCS. 6/ 1236, p. 281 = Barron pl. XXVII/1). Sans le petit cratère au-dessus de la proue de galère, semble complètement inédit et non répertorié. Manque à tous les ouvrages consultés.

Historique


IONIE - ÎLES D'IONIE - SAMOS

(IIIe - IIe siècle avant J.-C.)

La ville de Samos était située au sud-est de l'île de Samos. Pythagore était d'origine samienne. Elle rejoignit la Ligue de Délos dès sa création en 478/477 avant J.-C. Sa contribution consistait dans la fourniture de navires pour la Ligue. Samos se révolta contre l'hégémonie athénienne en 441-440 avant J.-C. et Périclès vint assiéger la cité qui ne se rendit qu'en 439 avant J.-C. Pendant la guerre du Péloponnèse, Samos était la principale base navale athénienne.
En 411 avant J.-C., les Samiens restèrent fidèles à la démocratie après le Coup d'état des 400 à Athènes. Rhodes, fondée en 409 avant J.-C., sera désormais sa plus grande rivale. Lors de la chute d'Athènes, Sparte la remplace. En 390 avant J.-C., la flotte spartiate est capturée par les Athéniens. Après la Paix du Grand Roi (Antalcidas), en 387 avant J.-C., la cité retrouve une certaine prospérité.
Une seconde ligue est reconstituée en 378-377 avant J.-C. mais, en 365 avant J.-C., Thimothée s'empare de Samos et remplace les habitants par une clérouquie (colonie athénienne). En 322 avant J.-C. Perdiccas rétablit Samos dans son intégrité. Après Couroupédion en 281 avant J.-C., Samos entra dans l'orbite de Ptolémée Ier, puis la cité changea souvent de mains, passant des Lagides aux Séleucides et inversement avant d'être occupée par Philippe V de Macédoine en 201 avant J.-C. La cité passa ensuite sous domination rhodienne avant d'être intégrée dans le royaume de Pergame après la paix d'Apamée. L'île fut occupée par Aristonikos avant d'être intégrée dans la province d'Asie sous administration romaine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com