+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v30_1306 - INDOCHINE FRANÇAISE Essai de la Piastre en Argent 1947 Paris

INDOCHINE FRANÇAISE Essai de la Piastre en Argent 1947 Paris SPL
MONNAIES 30 (2007)
Prix de départ : 500.00 €
Estimation : 1 200.00 €
Prix réalisé : 885.00 €
Nombres d'offres : 4
Offre maximum : 1 555.00 €
Type : Essai de la Piastre en Argent
Date : 1947
Nom de l'atelier/ville : Paris
Métal : argent
Diamètre : 34,48 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 19,72 g.
Tranche : striée
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire extraordinaire mais infimes petits chocs sur le menton, visibles en faisant jouer la monnaie dans la lumière
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : UNION FRANÇAISE/ P. TURIN ; À L'EXERGUE ESSAI 1947.
Description avers : Buste de Marianne à droite, coiffée du bonnet phrygien, drapée, tenant un rameau d'olivier avec deux branches.

Revers


Titulature revers : FÉDÉRATION - INDOCHINOISE/ 1 / PIASTRE.
Description revers : accostant deux branches de riz.

Commentaire


On peut certainement considérer cette monnaie, non comme un essai, mais comme une frappe d’hommage en métal précieux, à destination de quelques personnages de marque. La frappe des piastres en métaux précieux s’était interrompue en 1931. Seules avaient circulé pendant la guerre les piastres-billets, tant de la Banque de l’Indochine et que de l’occupant japonais, ou les poids à opium en argent sur le standard taël, fabriquées par les services des douanes pour payer leurs achats de drogue.
Il est donc inimaginable, tant du fait de la situation politique et économique de la métropole, que de la situation pré-insurrectionnelle de l’Indochine, que surtout de la formidable rentabilité du trafic des piastres (reposant sur un cours du change forcé, impossible avec une monnaie à valeur réelle) que quiconque ait envisagé, ne serait-ce que timidement, de frapper à nouveau des piastres en argent.

Historique


INDOCHINE FRANÇAISE

(4/09/1870-10/07/1940)

L'Indochine française est une partie de l'ancien empire colonial français, création de l'administration coloniale, regroupant plusieurs territoires : les protectorats du Tonkin et de l'Annam et la colonie de Cochinchine, regroupés à partir de 1949 au sein de l'État du Viêt Nam, le protectorat français du Laos et le protectorat français du Cambodge.
L'Union indochinoise est créée par l'union de différents territoires d'Asie du Sud-Est colonisés ou passés sous protectorat français au cours du XIXe siècle. Au XXe siècle, les différents mouvements indépendantistes vietnamiens gagnent en puissance : au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'affaiblissement de la métropole et l'occupation de l'Indochine par l'Empire du Japon, met fin à l'administration coloniale française le 9 mars 1945 (en juillet 1945 en Cochinchine). Le vide du pouvoir à la fin de la guerre permet au Vi?t Minh, mouvement indépendantiste vietnamien animé par le Parti communiste indochinois, de s'emparer du nord du pays. Les tentatives de conciliation et de réforme du statut de l'Indochine échouent et aboutissent en 1946 à la guerre d'Indochine. Devant l'impasse politique et militaire, la France doit se résoudre à abandonner l'Indochine, dont les composantes vietnamienne, laotienne et cambodgienne voient leurs indépendances reconnues par les accords de Genève de 1954, qui officialisent également la partition du Viêt Nam, comme le souhaitaient les Américains et les Chinois

.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x