+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_560981 - INDIGETES - EMPORIA / UNTIKESKEN (Province de Gérone - Ampurias) Unité de bronze ou as, légende latine

INDIGETES - EMPORIA / UNTIKESKEN (Province de Gérone - Ampurias) Unité de bronze ou as, légende latine TB+/TB
250.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Unité de bronze ou as, légende latine
Date : Ier siècle avant J.-C.
Nom de l'atelier/ville : Ampurias
Métal : bronze
Diamètre : 28,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 10,22 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire très intéressant avec sa double contremarque au droit dont celle au dauphin qui ne semble pas courante. Patine de collection ancienne
Référence ouvrage :
LT.- - CNH.44 p. 157

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête casquée d’Athéna à droite.

Revers


Titulature revers : LÉGENDE LATINE EMPOR À L’EXERGUE.
Description revers : Pégase à droite, les ailes dépliées ; une couronne au-dessus.

Commentaire


Double contremarque au droit avec dauphin et “DD”.
Avec ce style de tête casquée et un avers anépigraphe, cette monnaie correspond au CNH. 44, classée en R3 avec 35 exemplaires étudiés par L. Villaronga.
Les monnaies de bronze d’Emporia ont presque toutes une légende au droit, devant le visage d’Athéna.

Historique


INDIGETES - EMPORIA / UNTIKESKEN (Province de Gérone - Ampurias)

(Ier siècle avant J.-C.)

L'Emporion grecque, l'Ampurias romaine (Empúries en catalan), aujourd'hui San Martin de Ampurias fut fondée vers 580 avant J.-C., peut-être par des colons rhodiens comme Rosas (Rhodè) ou phocéens comme Marseille dont les fondations sont contemporaines. C'était l'un des ports les plus importants de la Méditerranée Occidentale. Le nom celtibérique d'Emporia était Untikesken. Après des émissions indigènes, la cité adopta l'alphabet latin. Le monnayage est tardif, compris entre César et Auguste. Emporia semble avoir reçu le "municipium", lors du voyage d'Auguste en 27 ou en 25 avant J.-C. Pour les auteurs du RPC, ce droit pourrait déjà lui avoir été concédé par César, et seulement confirmé par Auguste. Un nombre très important d'as fut contremarqué (cf., RPC. op. cit. p. 106-107).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com