Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 159-96784 - HÉRENNIUS ÉTRUSCUS Tétradrachme syro-phénicien

HÉRENNIUS ÉTRUSCUS Tétradrachme syro-phénicien TTB+
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 160 €
Prix : 96 €
Offre maximum : 101 €
Fin de la vente : 02 mai 2016 15:19:00
participants : 8 participants
Type : Tétradrachme syro-phénicien
Date : 250
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie
Métal : billon
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 11,49 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Superbe portrait mais très léger décentrement qui rend le classement incertain, monnaie à acheter pour le portrait et non pour l’officine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Notre exemplaire est actuellement le 0626_002 de la base TSP mais le classement n’est pas certain, la marque d’officine étant hors champ

Avers


Description avers : Buste drapé, tête nue d’Herennius Etruscus à droite, vu de trois quarts en arrière (A*21), sans globule sous le buste.
Légende avers : ERENN ETROU ME KU DEKIOS KESAR.
Traduction avers : (Herennius Étruscus Messius Quintus Dèce césar).

Revers


Titulature revers : S C À L’EXERGUE.
Description revers : Aigle debout à gauche sur une palme, les ailes déployées, tête à gauche et queue à droite, tenant une couronne feuillée dans son bec.
Légende revers : DHMARC EX OUSIAS.
Traduction revers : (Revêtu de la puissance tribunitienne / avec l’accord du Sénat d’Antioche).

Commentaire


Contrairement à celles de son père et de sa mère, les frappes pour Herennius Etruscus ne présentent pas deux séries bien distinctes.
Certes, on pourrait considérer les rarissimes bustes vus de face comme une première émission (puisque les bustes vus de dos incluent le revers avec aigle à gauche, tête et queue à droite, point entre les pattes, dont nous avons vu qu’ils correspondent, dans l’état actuel des connaissances, à la deuxième grande émission de Trajan Dèce, donc 250/251).
Pourtant, cela semble d’autant moins probable que, dans l’état actuel des monnaies connues, ces bustes vus de face semblent n’être connus que pour la troisième officine, bien insuffisant pour en faire une émission générale.
Nous ne connaissons pas non plus de frappes avec le titre d’auguste mais seulement des frappes pour le césar.
On note que les sigma sont gravés en C.
Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, cinq exemplaires certains sont maintenant répertoriés pour ce type dont trois en musées, Hunterian, Jérusalem et Gaziantep.

Historique


HÉRENNIUS ÉTRUSCUS

(printemps 250-06/251) Quintus Herennius Etruscus Messius Decius

Fils de Trajan Dèce - César (250-251)

Hérennius reçut le titre de césar dans le courant de l'année 250 et devint auguste au moment de son départ de Rome, en avril ou mai 251, pour aller combattre les Goths avec son père. Il y trouva la mort. Trajan Dèce fut le premier empereur à mourir au combat. Les Chrétiens y virent un signe de la vengeance divine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com