VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! - Cliquez ici pour en savoir plus. // Notre comptoir parisien est ouvert au click and collect.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_238290 - HÉRENNIUS ÉTRUSCUS Antoninien

HÉRENNIUS ÉTRUSCUS Antoninien SUP
145.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Antoninien
Date : 250
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : billon
Titre en millième : 400 ‰
Diamètre : 20,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,54 g.
Degré de rareté : R1
Officine : 2e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan irrégulier, parfaitement centré des deux côtés. Portrait de haut relief. Joli revers de style fin. Belle patine grise avec des reflets dorés. Conserve une partie de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : Q HER ETR MES DECIVS NOB C.
Description avers : Buste radié et drapé d'Hérennius Étruscus César à droite, vu de trois quarts en arrière (A21).
Traduction avers : “Quintus Herennius Etruscus Messius Decius Nobilissimus Cæsar”, (Quintus Hérennius Étruscus Messius Dèce très noble césar).

Revers


Titulature revers : P-RINCIPI IVVENTVTIS.
Description revers : Hérennius Étruscus debout à gauche tenant une baguette de la main droite et une haste transversale de la gauche.
Traduction revers : “Principi Iuventutis”, (Au Prince de la jeunesse).

Commentaire


Poids lourd. Rubans de type 3. Sur certains exemplaires la haste transversale du revers est remplacée par un sceptre. Césure de légende de revers inhabituelle.

Historique


HÉRENNIUS ÉTRUSCUS

(printemps 250-06/251) Quintus Herennius Etruscus Messius Decius

Fils de Trajan Dèce - César (250-251)

Hérennius reçut le titre de césar dans le courant de l'année 250 et devint auguste au moment de son départ de Rome, en avril ou mai 251, pour aller combattre les Goths avec son père. Il y trouva la mort. Trajan Dèce fut le premier empereur à mourir au combat. Les Chrétiens y virent un signe de la vengeance divine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com