+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bby_790791 - HÉRACLIUS et HÉRACLIUS CONSTANTIN Decanummium

HÉRACLIUS et HÉRACLIUS CONSTANTIN Decanummium TTB
90.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Decanummium
Date : An 19
Nom de l'atelier/ville : Catane
Métal : cuivre
Diamètre : 18,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,09 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan large, centré. Jolis bustes. Patine vert foncé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Bustes barbu et drapé d’Héraclius et imberbe et drapé d’Heraclius Constantin de face ; une croisette au milieu.

Revers


Titulature revers : A/N/N/O - X/GIII// CAT.
Description revers : Grand I.

Commentaire


Ce type semble beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages généraux.

Historique


HÉRACLIUS et HÉRACLIUS CONSTANTIN

(22/01/613-4/07/638)

Héraclius était préfet d'Afrique depuis le règne de Maurice Tibère. Avec son fils, nommé aussi Héraclius, il se révolta contre la tyrannie de Phocas. La sédition éclata à l'été 608 et rapidement les Héracliides contrôlèrent Carthage et Alexandrie ainsi que Chypre. Le 4 octobre 610, Héraclius débarqua à Constantinople, renversa Phocas et le fit mettre à mort. Le règne d'Héraclius commençait mal. Les Sassanides occupaient l'Asie Mineure et en particulier Jérusalem. A partir de 622, Héraclius reprit l'offensive et Jérusalem redevint chrétienne en 628. Héraclius récupéra la vraie croix, symbole du nouveau type de solidus. Il épousa Martine, sa nièce, en secondes noces. Elle fut la mère d'Héraclonas, né en 626, créé césar en 630, associé au trône en 638. Après la mort d'Héraclius, le 11 janvier 641, Héraclius Constantin disparut à son tour le 20 avril 641. C'est le fils de Martine, Héraclonas, qui monta sur le trône. Dès le mois de septembre, Héraclonas fut obligé de couronner son neveu Constans comme co-empereur. Il fut déposé en octobre, mutilé et exilé avec sa mère à Rhodes.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com