+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v09_1667 - HAÏTI 15 sols 1808/7

HAÏTI 15 sols 1808/7  TTB
MONNAIES 9 (2000)
Prix de départ : 114.34 €
Estimation : 182.94 €
Prix réalisé : 243.92 €
Type : 15 sols
Date : 1808/7
Métal : argent
Diamètre : 21,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 2,64 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Frappe locale fruste. La pièce a peu circulé. Listel irrégulier au droit
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : MONNOIE D'HAYTI/ 15 - SOL// 1808.
Description avers : La Liberté drapée debout de face, tenant une pique de la main droite surmontée d'un bonnet phrygien et appuyée de la main gauche sur un faisceau.

Revers


Titulature revers : LIBERTAS. RELIGIO. MORES..
Description revers : Écu au monogramme d'Henri Christophe entre deux palmes surmonté d'une couronne.
Traduction revers : (Liberté, Religion, Mœurs).

Commentaire


Le 8 du millésime est refait sur le 7 de 1807.

Historique


HAÏTI

(1804-1820)

Toussaint Louverture, révolté contre la Convention, s'empara d'Hispaniola, la partie espagnole de l'île. En 1802, Bonaparte envoya le général Leclerc, le mari de Pauline, afin de rétablir l'ordre. 20.000 soldats débarquèrent à Saint-Domingue et Toussaint-Louverture fut capturé. Il devait mourir en France en 1804. Les hostilités, néanmoins, reprirent sous la conduite de Dessalines. Décimés par les fièvres, Leclerc lui même mourut, les Français abandonnèrent l'île. L'indépendance d'Haïti fut proclamée le 1er janvier 1804 et Dessalines devint empereur sous le nom de Jacques Ier (1804-1806). Il fut assassiné deux ans plus tard. Henri Christophe, un noir, s'empara du pouvoir et se fit proclamer roi (1811-1820) tandis que Pétion, un mulâtre, créait une République dans une partie de l'île (1807-1818).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x