+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_363272 - GUERRES CIVILES Denier

GUERRES CIVILES Denier TB+
850.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Denier
Date : janvier
Date : 69
Nom de l'atelier/ville : Lyon
Métal : argent
Titre en millième : 800 ‰
Diamètre : 18,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 2,67 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale, bien centré au droit. Belle monnaie malgré une usure importante. Patine grise
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection R. Chevallier (1922-2015)

Avers


Titulature avers : FIDES/EXERCITVVM EN DEUX LIGNES.
Description avers : Deux mains jointes.
Traduction avers : “Fides Exercituum”, (La Fidélité des armées).

Revers


Titulature revers : CONCORDIA - PRAETORIANORVM.
Description revers : Concordia (la Concorde) drapée debout à gauche, tenant une patère de la main droite tendue et une corne d’abondance de la main gauche.
Traduction revers : “Fides Prætorianorum”, (La Fidélité des prétoriens).

Commentaire


Poids très léger. La monnaie, malgré son poids et la tranche laissant apparaître un métal plus “noir”, ne semble pas fourré, mais l’argent parait cristallisé.

Historique


GUERRES CIVILES (68-69)

(68-69)

Après la disparition de Vindex, les troubles persistèrent en Gaule encore pendant deux années. D'abord ralliée à Galba, les armées rhénanes prirent partie pour Vitellius qui fut proclamé en début janvier 69 par ses troupes. Après la disparition de Vitellius à Rome le 20 décembre par les troupes danubiennes qui avaient rallié Vespasien, les troubles ne cessèrent pas pour autant en Gaule. La renaissance d'un particularisme "gaulois" et l'éphémère "Empire des Gaules", proclamé par Civilis, le Batave, rejoint par Julius Tutor et Julius Classicus, tout deux Trévires et du Lingon Julius Sabinus, devaient entraîner une réaction de Rome. Vespasien, le nouvel empereur, envoya Q. Petillius Cerialis en Gaule pour écraser la sédition. Les Gaulois furent vaincus sur la Moselle et les conjurés connurent alors des destins divers. La Gaule était rentrée dans l'obéissance de Rome.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com