VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_412578 - GUERRE DE 1870-1871 Médaille de souvenir du siège de Paris

GUERRE DE 1870-1871 Médaille de souvenir du siège de Paris SUP
120.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille de souvenir du siège de Paris
Date : 1871
Nom de l'atelier/ville : 75 - Paris
Métal : étain
Diamètre : 37,5 mm
Graveur : BARBERON
Poids : 24 g.
Tranche : lisse
Commentaires sur l'état de conservation :
Superbe médaille avec de beaux reliefs, un bel aspect et son brillant de frappe

Avers


Titulature avers : SOUVENIR DU SIÈGE DE PARIS // 1870-1871.
Description avers : La ville de Paris personnifier debout sur les barricades entourées de soldats.

Revers


Titulature revers : RÉPUBLIQUE FRANCAISE // JETON / DE / PRÉSENCE.
Description revers : Légende en 4 lignes.

Commentaire


Le siège de Paris est un épisode de la guerre franco-allemande de 1870. Investie à partie du 17 septembre 1870, la ville est rapidement encerclée par les troupes allemandes, que la résistance parisienne n'empêche pas de progresser au Nord de la Loire durant l'automne 1870.

À aucun moment la défaite des armées françaises n'avait été imaginée. C'est donc dans la précipitation que la ville de Paris est mise en défense.

Au moment où le siège de Paris semble inéluctable, le gouvernement engage un immense effort de travaux de défense qui a fait, en quelques semaines, d'une ville jugée hors d'état de se défendre, une place véritablement imprenable. Le génie militaire, l'artillerie, et le ministère des travaux publics, auxiliaire du génie et de l'artillerie, y ont concouru.
L'enceinte continue est divisée en 9 secteurs, avec un certain nombre de fortifications qui ne sont pas terminées, comme sur les hauteurs de Montretout et de Châtillon puis abandonnées par les troupes en place. Ces abandons allaient coûter cher aux Français. En effet, c'est du plateau de Châtillon que les prussiens installeront leur grosse artillerie qui foudroiera les forts et la capitale.
Afin de contrarier, autant que possible, la marche des Prussiens sur Paris, huit régiments de cavalerie, commandés par les généraux Gustave Coste de Champéron et Jean-Henry Reyau sont dirigés sur Meaux avec ordre de harceler l'ennemi..

Historique


GUERRE DE 1870-1871

(1870-1871)

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com