+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_288766 - GRATIEN Maiorina pecunia, (MB, Æ 2)

GRATIEN Maiorina pecunia, (MB, Æ 2) TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 115.00 €
Type : Maiorina pecunia, (MB, Æ 2)
Date : 383
Nom de l'atelier/ville : Lyon
Métal : cuivre
Diamètre : 23 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,75 g.
Officine : 2e
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan large et irrégulier. Patine vert olive clair. Beau portrait, joli revers à l’usure régulière
Référence ouvrage :
Pedigree :
Exemplaire provenant de la collection Daniel Compas et de MONNAIES XXVII, n°496

Avers


Titulature avers : D N GRATIA-NVS P F AVG.
Description avers : Buste diadémé, drapé et cuirassé de Gratien à droite, vu de trois quarts en avant (A'a) ; diadème perlé.
Traduction avers : “Dominus Noster Gratianus Pius Felix Augustus”, (Notre seigneur Gratien pieux heureux auguste).

Revers


Titulature revers : REPARATIO - REIPVB/ -|S// LVGS.
Description revers : Gratien, vête militairement debout de face, tourné à gauche, tenant un globe nicéphore de la main gauche et relevant une femme tourelée, agenouillée de la main droite.
Traduction revers : “Reparatio Rei Publicæ”, (Le restaurateur du bien public).

Commentaire


Poids léger. Rubans convergents : rubans descendant verticalement le long de la nuque (type 3). Le diadème se termine par un bijou avec un cabochon carré. Les ptéryges sont visibles sous le paludamentum. Fibule d’attache sur l’épaule avec pendants. Nous n’avons pas relevé de liaison de coin pertinente.

Historique


GRATIEN

(24/08/367-25/08/383) Flavius Gratianus

Gratien, né en 359, fut nommé auguste à 8 ans. Devenu "Senior Augustus" après la mort de son oncle en 378, il dut partager le pouvoir avec son demi-frère Valentinien II et choisit Théodose pour le seconder en Orient. Il fit supprimer en 378 de la salle du Sénat la statue de la Victoire, référence païenne à ses yeux. Après la révolte de Magnus Maximus, il s'enfuit mais fut assassiné à Lyon le 25 août 383.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com