Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_413283 - GRANDE BRETAGNE - VICTORIA Médaille pour la mort de la reine Victoria

GRANDE BRETAGNE - VICTORIA Médaille pour la mort de la reine Victoria TTB
100.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille pour la mort de la reine Victoria
Date : 1901
Nom de l'atelier/ville : UK
Métal : étain
Diamètre : 38,5 mm
Poids : 8 g.
Tranche : lisse
Commentaires sur l'état de conservation :
Médaille avec des traces de circulation et une patine un peu terne

Avers


Titulature avers : VICTORIA REGINA - ET IMPERATRIX.
Description avers : Buste âgé de Victoria à gauche.

Revers


Titulature revers : IN MEMORIAM / HER MOST GRACIOUS MAJESTY / QUEEN VICTORIA / BORN 1819 / DIED JAN 22ND 1901.
Description revers : Légende en 5 lignes dans des cartouches, entre des fleurs et un soleil.

Commentaire


Suivant une coutume qu'elle maintint tout au long de son veuvage, Victoria passa le réveillon de Noël 1900 à Osborne House sur l'île de Wight. Elle boitait du fait de ses rhumatismes et sa vision était obscurcie par la cataracte. Durant le mois de janvier, elle se sentit « faible et souffrante » et au milieu du mois, elle était « somnolente… hébétée et perdue ». Elle mourut le 22 janvier 1901 vers 18 h 30 à l'âge de 81 ans. Son fils et successeur, Édouard VII, et son petit-fils le plus âgé, Guillaume II, se trouvaient à son chevet. Sa dernière volonté fut que son Poméranien préféré, Turri, fût posé sur son lit de mort..

Historique


GRANDE BRETAGNE - VICTORIA

(20/06/1837-22/01/1901)

Victoria (1819-1901) est la fille d'Édouard, duc de Kent, et petite-fille de Georges III. Elle succède à son oncle Guillaume IV en 1837 et épouse son cousin Albert, prince de Saxe-Cobourg en 1840, contre l'avis de sa mère. Elle a de lui neuf enfants mais devient veuve en 1861. Tout en respectant les règles du régime parlementaire, elle tente d'imposer ses vues dans le domaine des affaires étrangères. Son favori, Disraeli, lui fait donner le titre d'impératrice des Indes en 1876. Respectée et aimée, active et autoritaire, Victoria apparaît à son époque comme le symbole de l'Angleterre impérialiste. Son règne marque l'apogée de la puissance britannique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x