VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! - Cliquez ici pour en savoir plus. // Notre comptoir parisien est ouvert au click and collect.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_563760 - GRANDE BRETAGNE - VICTORIA Médaille, la Sainte Alliance

GRANDE BRETAGNE - VICTORIA Médaille, la Sainte Alliance SUP
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, la Sainte Alliance
Date : 1854
Métal : étain
Diamètre : 44 mm
Graveur : PUNCH D. - ALLEN & MOORE F.
Poids : 25,38 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Très bel exemplaire présentant de beaux reliefs. Peu d’usure. Présence de traces de manipulation dans les champs

Avers


Titulature avers : THE HOLY ALLIANCE. - LA SAINTE ALLIANCE // 1854.
Description avers : Deux soldats français et anglais main sur l’épaule, sur un fond de canons, de drapeaux et de tambour.

Revers


Titulature revers : ENGLAND AND FRANCE / UNITED / TO DEFEND / THE OPPRESSED / AND AVENGE / INSULTED EUROPE.
Description revers : Légende en 6 lignes dans une couronne de lauriers.

Commentaire


Revers avec la légende en anglais alors que les fme_370749 et fme_371672 étaient en français.

La Sainte-Alliance est formée le 26 septembre 1815 à Paris par trois monarchies européennes victorieuses de l'empire napoléonien héritier de la France révolutionnaire, dans le but de maintenir la paix dans un premier temps, puis de se protéger mutuellement d'éventuelles révolutions. Constituée dans un premier temps par l'Empire russe, l'Empire d'Autriche et le Royaume de Prusse, elle fut par la suite signée par un grand nombre de pays européens à l'exception du Royaume-Uni. Ce n'est qu'en 1818, après avoir mis fin à l'occupation étrangère, que la France y prend part. Elle fut dissoute de fait en 1825 à la mort de l'empereur Alexandre Ier, qui en était l'instigateur..

Historique


GRANDE BRETAGNE - VICTORIA

(20/06/1837-22/01/1901)

Victoria (1819-1901) est la fille d'Édouard, duc de Kent, et petite-fille de Georges III. Elle succède à son oncle Guillaume IV en 1837 et épouse son cousin Albert, prince de Saxe-Cobourg en 1840, contre l'avis de sa mère. Elle a de lui neuf enfants mais devient veuve en 1861. Tout en respectant les règles du régime parlementaire, elle tente d'imposer ses vues dans le domaine des affaires étrangères. Son favori, Disraeli, lui fait donner le titre d'impératrice des Indes en 1876. Respectée et aimée, active et autoritaire, Victoria apparaît à son époque comme le symbole de l'Angleterre impérialiste. Son règne marque l'apogée de la puissance britannique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com