+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v59_0394 - GÉTA Denier

GÉTA Denier SPL
MONNAIES 59 (2013)
Prix de départ : 225.00 €
Estimation : 350.00 €
Prix réalisé : 350.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 395.00 €
Type : Denier
Date : 210
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 550 ‰
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 2,92 g.
Degré de rareté : R1
Officine : 6e
Emission : 2e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle sur un flan bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Magnifique portrait de Géta adulte. Revers de toute beauté. Très jolie patine de médaillier avec des reflets dorés. Conserve l’intégralité de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient du stock du Crédit de la Bourse en 1997

Avers


Titulature avers : IMP CAES P SEPT - GETA PIVS AVG.
Description avers : Tête laurée de Géta à droite (O*).
Traduction avers : “Imperator Cæsar Publius Septimius Geta Pius Augustus”, (L’empereur césar Publius Septime Géta pieux auguste).

Revers


Titulature revers : PONTIF TR P II - COS II.
Description revers : Felicitas (la Félicité) drapée debout à gauche, tenant une corne d’abondance de la main droite et un caducée long de la main gauche.
Traduction revers : “Pontifex Tribunicia Potestate iterum Consul iterum”, (Pontife, détenteur de la puissance tribunitienne pour la deuxième fois, consul pour la deuxième fois).

Commentaire


Poids léger. Rubans de type 1. Buste de Géta barbu exceptionnel.

Historique


GÉTA

(06/198-26/02/212) Lucius puis Publius Septimius Geta

Auguste (fin 209-26/02/212)

Géta, né le 26 mai 189, est devenu césar en 198 et a reçu l'année suivante le titre de pontifex. Il accompagne son père et son frère en Bretagne à partir de 208 et est élevé à l'augustat l'année suivante. Quand Septime Sévère meurt à York le 4 février 211, les deux frères ramènent les cendres de leur père à Rome et deviennent co-empereurs. Mais ils se haïssent. Finalement, après un an de règne conjoint, Caracalla tue son frère dans les bras de leur mère. Géta est voué à la "damnatio memoriæ" (damnation de la mémoire). Ses partisans sont systématiquement massacrés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com