+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v26_0834 - FRANÇOIS II. MONNAYAGE AU NOM D'HENRI II Teston au buste lauré, 2e type 1559 Bayonne

FRANÇOIS II. MONNAYAGE AU NOM D HENRI II Teston au buste lauré, 2e type 1559 Bayonne TTB
MONNAIES 26 (2006)
Prix de départ : 200.00 €
Estimation : 300.00 €
Prix réalisé : 200.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 242.00 €
Type : Teston au buste lauré, 2e type
Date : 1559
Nom de l'atelier/ville : Bayonne
Quantité frappée : 76168
Métal : argent
Titre en millième : 898 ‰
Diamètre : 30 mm
Axe des coins : 10 h.
Poids : 9,42 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce teston est frappé sur un flan légèrement irrégulier et assez large. Exemplaire recouvert d’une jolie patine grise. Deux petits chocs à droite de l’écu de France
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : HENRICVS. II. D. G. FRANCOR. REX. (MM), (LÉGENDE COMMENÇANT À 7 HEURES).
Description avers : Buste cuirassé et lauré à droite de Henri II ; au-desous une ancre.
Traduction avers : (Henri II, par la grâce de Dieu, roi des Francs).

Revers


Titulature revers : + XPS. VINCIT. XPS. REGNAT. XPS. IMP. 1559.
Description revers : Écu de France couronné accosté de deux H couronnées ; à la pointe de l'écu la lettre d'atelier.
Traduction revers : (Le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande).

Historique


FRANÇOIS II. MONNAYAGE AU NOM D'HENRI II

(10/07/1559-4/12/1560)

Fils aîné d'Henri II et de Catherine de Médicis, François II naquit à Fontainebleau en 1544. En 1558, il épousait Marie Stuart, reine d'Écosse et nièce du duc de Guise et du cardinal de Lorraine. Monté sur le trône en 1559 après l'accident mortel survenu à son père, le tout jeune roi abandonna l'exercice effectif du pouvoir aux Guise et disgracia le connétable de Montmorency, favori du règne précédent. Le gouvernement des Guise s'aliéna une partie de la noblesse et la famille de Bourbon. Il poursuivit les persécutions contre les Protestants et réprima dans le sang la conjuration d'Amboise (1560), montée pour s'emparer de la personne du jeune roi. L'assemblée des notables réunie à Fontainebleau la même année désavoua les Guise et la reine mère Catherine commença d'établir l'influence qu'elle allait conserver sous les règnes suivants. Ainsi commençaient les guerres civiles, qui sous le nom de guerres de religion, dureraient jusqu'en 1593. Étranger à la marche des affaires et à la crise qui commençait, de santé fragile, François II mourut dès 1560, à peine âgé de seize ans.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com