Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bfe_251661 - FRANCHE-COMTÉ - VILLE DE BESANÇON Quart de teston ou pièce de deux gros

FRANCHE-COMTÉ - VILLE DE BESANÇON Quart de teston ou pièce de deux gros TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 70.00 €
Type : Quart de teston ou pièce de deux gros
Date : 1623
Nom de l'atelier/ville : Besançon
Quantité frappée : 270909
Métal : billon
Titre en millième : 479 ‰
Diamètre : 26 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 2,41 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce quart de teston est frappé sur un flan irrégulier. Exemplaire recouvert d’une patine grise. De petites aspérités de surface
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : + CARO[LVS.] V - (2) - IMP[ERAT]OR.
Description avers : Buste lauré, drapé et cuirassé de Charles Quint à gauche vu de trois quarts en avant ; 16-23 de part et d’autre du buste.
Traduction avers : (Charles V, empereur).

Revers


Titulature revers : [+ MONETA]. CIV. IMP. BISONT.
Description revers : Armes de Besançon (aigle tenant deux colonnes).
Traduction revers : (Monnaie de la cité impériale de Besançon).

Commentaire


Poids très léger. Axe à 12 heures.

Historique


FRANCHE-COMTÉ - VILLE DE BESANÇON

(1534-1674)

Charles Quint (1500-1558) est le fils de Philippe le Beau et de Jeanne la Folle. Il est devenu duc de Bourgogne (Franche-Comté) en 1506. Pour remercier son ministre, Nicolas Perrenot de Granvelle (1486-1550), originaire de Besançon, Charles concède le 8 mai 1534 à la ville le droit de battre monnaie à condition d'y faire figurer au droit son effigie. Après son abdication en 1556 et sa mort en 1558, les Bisontins continuèrent de faire figurer le visage de l'empereur sur le monnayage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com