Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu
Les trésors numismatiques : Fleury-la-Forêt (Eure) - 1667
En 2002, lors du décaissement du sol d'un maison de Fleury-la-Forêt afin d'installer un chauffage par le sol, une poterie contenant 212 monnaies d'or et d'argent a été découverte au niveau du seuil d'une porte, à environ 40 centimètres de profondeur, sous au moins deux couches de carrelage de terre cuite. Avec l'accord des propriétaires, la déclaration de ce dépôt monétaire a été faite auprès du Service Régional de l'Archéologie de Normandie. Cet ensemble est assez homogène puisque toutes les monnaies ont été frappées entre 1640 et 1667, et à l'exception d'une monnaie d'or espagnole, sont au nom des roi de France Louis XIII (1610-1643) et Louis XVI (1643-1715). Avec quatre louis et un double écu espagnol, l'or est sous représenté. Les monnaies d'argent, au nombre de 207, se répartissent de la manière suivante : 52 écus, 154 demi-écus et un rarissime lis d'argent. En 1667, avec un louis à 11 livres et un écu à 3 livres tournois, ce dépôt monétaire avait une valeur de 443 livres tournois. Cette somme, assez confortable est toutefois loin d'être très conséquente et ne représente guère plus que 40 louis d'or de l'époque, soit 272 grammes d'or à 917 %.
Cet ensemble a été proposé à la vente dans la Vente Sur Offres MONNAIES 31 (21 juillet 2007), sous les n° 1116-1328 (p. 394-472).
Sur le plan numismatique, cet ensemble présente son lot de monnaies rares. Signalons :
- un rare demi-écu frappé en 1661 à Angers, dernière année de frappe avant la fermeture définitive de cet atelier (n° 200 – 1315 de la VSO), et absent des ouvrages de référence ;
- un lis d'argent frappé à Paris en 1656 (n° 192 – 1307 de la VSO) ;
- deux demi-écus au buste juvénile frappés à Rouen en 1659 (n° 202-203 – n° 1317-1318 de la VSO) dont un dans un état exceptionnel et frappé avec des carrés neufs (n° 202 – 1317 de la VSO) et illustré en couverture de ce catalogue.
Les ateliers normands de Rouen et de Caen sont assez bien représentés compte tenu du lieu d'enfouissement de cet ensemble. L'atelier de Bayonne tient une place assez importante, compte tenu de ses productions gigantesques liés à la refonte massives de l'argent d'Amérique transitant par l'Espagne.
L'enfouissement de cet ensemble que nous situons vers 1667 ne semble pas pouvoir être rattaché à un événement historique particulier, la Guerre de Dévolution touchant la Flandre et le Tournaisis et n'ayant pas de répercussion sur la Normandie. Est-il l'œuvre d'un Harpagon ? - la première représentation de l'Avare de Molière a été donnée au Palais-Royal le 9 septembre 1668.
 
Arnaud Clairand
 INVENTAIRE SOMMAIRE
 
Monnaies royales françaises (211 ex.)
 
Louis XIII (1610-1643) (7 ex.)
 
Louis à la mèche longue, 2e type (Dr.2/17) (1 ex.)
1 – 1641, Paris, A (1 ex.).
 
Demi-écus, 2e type, 1er poinçon de Warin (3 ex.)
2-3 – 1642, Paris, A (rose).
4 – 1642, Paris, A (rose entre deux points).
 
Écus, 2e type, 2e poinçon de Warin (2 ex.)
5 – 1642, Paris, A (point)
6 – 1643, Paris, A (rose)
 
Demi-écu, 2e type, 2e poinçon de Warin (1 ex.)
7 – 1643, Paris, A, (rose).
 
Louis XIV (1643-1715) (204 ex.)
 
Écu dit « à la mèche courte » (1 ex.)
8 – 1645, Paris, A (point)
 
Demi-écus dits « à la mèche courte » (2 ex.)
9 – 1644, Paris A, (point).
10 – 1645, Paris, A, (point).
 
Louis dits « à la mèche longue » (2 ex.)
11 - 1651, Paris, A.
12 - 1651, Troyes, S.
 
Écus dits « à la mèche longue » (40 ex.)
13 – 1647, Angers, F.
14 – 1648, Toulouse, M.
15-16 – 1649, La Rochelle, H.
17-18 – 1650, Montpellier, N.
19-22 – 1651, Paris, A.
23 – 1651, Rouen, B.
24-26 – 1652, Paris, A.
27-29 – Rouen, B.
30 – 1652, Limoges, I.
31-33 – 1652, Bordeaux, K.
34-35 – 1652, Bayonne, L.
36-37 – 1652, Toulouse, M.
38-39 – 1652, Nantes, T.
40 – 1652, Amiens, X.
41 – 1652, Rennes, 9.
42 – 1652, Aix-en-Provence, &.
43-44 – 1653, Paris, A.
45 – 1653, Rouen, B.
46 – 1653, Bayonne, L.
47 – 1653, Troyes, S.
48 – 1653, Nantes, T.
49-50 – 1653, Rennes, 9.
51 – 1654, Bayonne, L.
52 – 1659, Bayonne, L.
 
Écus dits « à la mèche longue de Béarn » (3 ex.)
53 – 1652, Pau.
54 – 1656, Morlaàs.
55 – 1661, Morlaàs.
 
Écus dits « à la mèche longue de Navarre » (2 ex.)
56 – 1658, Saint-Palais.
57 – 1660, Saint-Palais.
 
Demi-écus dits « à la mèche longue » (133 ex.)
58 – 1647, Rouen, B : 1
59-60 – 1647, Montpellier, N : 2
61 – 1647, Aix-en-Provence, & : 1
62 – 1648, Saint-Lô, C : 1
63-64 – 1649, Paris, A.
65 – 1649, Rouen, B.
66 – 1649, Angers, F.
67 – 1649, Bordeaux, K.
68-73 – 1649, Rennes, 9.
74 – 1650, Paris, A.
75-76 – 1650, Saint-Lô, C.
77 – 1650, Angers, F.
78-80 – 1650, Poitiers, G.
81-82 – 1650, La Rochelle, H.
83 – 1650, Limoges, I.
84-86 – 1650, Bayonne, L.
87 – 1650, Toulouse, M.
88 – 1650, Montpellier, N.
89 – 1650, Narbonne, Q.
90 – 1650, Nantes, T.
91-92 – 1650, Rennes, 9.
93 – 1651, Paris, A.
94 – 1651, Rouen, B.
95-96 – 1651, Saint-Lô, C.
97-99 – 1651, Angers, F.
100-101 – 1651, Poitiers, G.
102-107 – 1651, Bayonne, L.
108 – 1651, Toulouse, M.
109 – 1651, Narbonne, Q.
110-112 – 1651, Rennes, 9.
113-116 – 1652, Rouen, B.
117-120 – 1652, Saint-Lô, C.
121-126 – 1652, Tours, E.
127-133 – 1652, Angers, F.
134-136 – 1652, La Rochelle, H.
137 – 1652, Bordeaux, K.
138 – 1652, Bayonne, L.
139-140 – 1652, Montpellier, N.
141 – 1652, Narbonne, Q.
142 – 1652, Amiens, X.
143-144 – 1653, Rouen, B.
145-146 – 1653, Saint-Lô, C.
147 – 1653, La Rochelle, H.
148-150 – 1653, Amiens, X.
151-152 – 1653, Rennes, 9.
153-154 – 1653, Aix-en-Provence, &.
155 – 1654, Angers, F.
156 – 1654, La Rochelle, H.
157-158 – 1654, Nantes, T.
159-160 – 1655, Paris, A.
161 – 1655, Rouen, B.
162-163 – 1655, Saint-Lô, C.
164-169 – 1655, Bayonne, L.
170-171 – 1655, Toulouse, M.
172-173 – 1655, Nantes, T.
174-177 – 1655, Rennes, 9.
178 – 1656, Angers, F.
179 – 1656, La Rochelle, H.
180-181 – 1656, Bayonne, L.
182 – 1656, Nantes, T.
183-185 – 1656, Rennes, 9.
186 – 1658, Rennes, 9.
187 – 1659, Angers, F.
188-189 – 1659, Bayonne, L.
190 – 1660, Bordeaux, K.
 
Demi-écu dit « à la mèche longue de Béarn » (1 ex.)
191 – 1659, Pau.
 
Lys d'argent (1 ex.)
192 – 1656, Paris, A.
 
Louis dit « au buste juvénile » (1 ex.)
193 – 1659, Paris, A.
 
Écus dits « au buste juvénile » (4 ex.)
194-195 – 1663, Bayonne, L.
196 – 1664, Bayonne, L.
197 – 1664, Rennes, 9.
 
Demi-écus dits « au buste juvénile », 1er type (14 ex.)
 
198 – 1659, Paris, A.
199-200 – 1659, Rouen, B.
201 – 1659, Rennes, 9.
202 – 1660, Bayonne, L.
203 – 1661, Angers, F.
204 – 1661, Bayonne, L.
205-209 – 1662, Rouen, B.
210 – 1667, Paris, A.
211 – 1667, Bayonne, L.
 
Monnaies étrangères (1 ex.)
 
Amérique Espagnole (1 ex.)
 
Philippe IV (1621-1665) (A ex.)
 
2 escudos (1 ex.)
 
212 – 1640, Nuevo Reino (NR).
 
213 – Poterie.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x