+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v55_0352 - FAUSTA Centenionalis ou nummus

FAUSTA Centenionalis ou nummus SPL
MONNAIES 55 (2012)
Prix de départ : 320.00 €
Estimation : 550.00 €
Prix réalisé : 320.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 440.00 €
Type : Centenionalis ou nummus
Date : début
Date : 325
Nom de l'atelier/ville : Viennoise, Arles
Métal : cuivre
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 3,28 g.
Degré de rareté : R3
Officine : 4e
Emission : 35e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type de monnayage sur un flan parfaitement centré des deux côtés avec les grènetis complets. Portrait de toute beauté. Revers fantastique. Magnifique patine gris métallique avec des reflets mordorés. Conserve son brillant de frappe et son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection Philippe Ferrando et de MONNAIES 36, n° 980

Avers


Titulature avers : FLAV MAX - FAVSTA AVG.
Description avers : Buste drapé de Fausta à droite, les cheveux retenus par un petit chignon, vu de trois quarts en avant (L).
Traduction avers : “Flavia Maxima Fausta Augusta”, (Flavie Maxima Fausta augusta).

Revers


Titulature revers : SALVS REI - PVBLICAE/ -|-// Q*AR..
Description revers : Salus (la Santé) ou Fausta voilée et drapée, debout à gauche, tenant deux enfants dans ses bras.
Traduction revers : “Salus Reipublicæ”, (La Santé du bien public).

Commentaire


Avec l’intégralité de son argenture superficielle. Chevelure retenue par un petit chignon. Collier de perles. C’est la première fois que nous proposons à la vente un centenionalis de Fausta pour l’atelier d’Arles qui n’est recensé que pour trois émissions (34e, 35e et 36e). Ce type n’est pas signalé dans l’ouvrage de G. Depeyrot et n’est repris que par Ferrando. Semble de la plus grande rareté et du plus grand intérêt. Seulement quatre exemplaires dans l’inventaire de la deuxième édition du Ferrando. C’est cet exemplaire qui est illustré dans le Ferrando (p. 210, n° 913R/ provenant de la collection Ferrando, note 344). Cet exemplaire s’est vendu 310€ avec trois offres sur un maximum à 345€.

Historique


FAUSTA

(+326) Flavia Maxima Fausta

fille de Maximien Hercule femme de Constantin Ier, mère de Constantin II, de Constans et de Constance II - Augusta (324-326)

Fausta, fille de Maximien Hercule, épousa en 307 Constantin dont elle eut cinq enfants, trois garçons, Constantin II, Constance et Constans, et deux filles, Constantina, qui épousa successivement Hanniballien et Constance Galle, et Hélène, qui se maria avec Julien II. Impliquée dans une sordide affaire d'adultère avec son beau-fils Crispus, elle fut ébouillantée dans son bain sur l'ordre de Constantin en 326.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com