+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v52_0102 - FABIA Denier

FABIA Denier TTB+
MONNAIES 52 (2012)
Prix de départ : 195.00 €
Estimation : 350.00 €
lot invendu
Type : Denier
Date : 126 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 17 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 3,89 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan épais, bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Beau portrait de Rome. Très joli revers de style fin. Belle patine de collection ancienne avec des reflets dorés
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection D. J

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête casquée de Rome à droite ; sous le menton, marque de coin, B ; derrière la tête, marque de valeur en monogramme (XVI).

Revers


Titulature revers : N. FABI/ PICTOR// ROMA.
Description revers : Quintus Fabius Pictor, Flamine (Quirinal) assis à gauche, casqué et cuirassé, tenant l’apex de la main droite et une lance de la main gauche, appuyé sur un bouclier ovale avec QVI/RIN inscrit en deux lignes ; petit A derrière la tête du flamine.
Traduction revers : “Numerius Fabius Pictor/ Roma”, (Numérien Fabius Pictor. Rome).

Commentaire


Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation de quatorze coins de droit et de dix-neuf coins de revers. Ce type est beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les catalogues de référence. Dans les trésors, seuls vingt-cinq exemplaires ont été relevés, provenant des dépôts de Riccia (7 ex.), de Masera (1 ex.), de Syracuse (5 ex.), de Berchidda (4 ex.), de Monte Condruzzo (4 ex.), de Pontecovro (1 ex.) et d’Alvignano (2 ex.).

Historique


FABIA

(126 avant J.-C.) Numerius Fabius Pictor

En 126 avant J.-C., la loi de Junius Pennus interdit l'accès de Rome aux étrangers "de peregrinis". Marcus Æmilius Lepidus et Lucius Aurelius Orestes furent consuls. Ce dernier réprima des troubles qui avaient éclaté en Sardaigne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com