+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v36_0132 - EUBÉE - HISTIÉE Tetrobole

EUBÉE - HISTIÉE Tetrobole TTB
MONNAIES 36 (2008)
Prix de départ : 145.00 €
Estimation : 200.00 €
lot invendu
Type : Tetrobole
Date : c. 340-330 AC.
Nom de l'atelier/ville : Histiée
Métal : argent
Diamètre : 15 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 2,33 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan, relativement bien centré des deux côtés, un peu court au revers sur la légende. Beau portrait. Joli revers. Usure importante, mais parfaitement lisible et identifiable. Jolie patine de collection ancienne avec des reflets dorés
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient du stock F. Sternberg Zürich, octobre 1993 (200 FS)

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête de la nymphe Histiée (Ménade) à droite, coiffée d'une couronne de vigne.

Revers


Description revers : La nymphe Histiée assise à droite sur la poupe d'une galère ornée d'un aplustre, tenant la stylis de la main droite ; grappe de raisin en fin de légende.
Légende revers : IST[IAI]/EWN.

Commentaire


Exemplaire lourd de la première série. Cet exemplaire avec la grappe de raisin est à mettre directement en relation avec les drachmes d’Histiée à la vache, présentant le même symbole au revers. Mêmes coins que l’exemplaire de la collection BCD n° 366.

Historique


EUBÉE - HISTIÉE

(IVe siècle avant J.-C.)

Histiée était située dans l'est de l'Eubée. Grâce à son monnayage important, nous pouvons imaginer le rôle économique que la ville a détenu. Le monnayage aurait été frappé pour commémorer l'expulsion, avec l'aide des Athéniens, du tyran pro-macédonien, Philistides, en 340 avant J.-C. Histiée semble prendre une importance considérable après l'arrêt des émissions de la Ligue euboïque en 267 avant J.-C. Son indépendance fut confirmée après 196 avant J.-C. Son monnayage fut largement imité par les Macédoniens et servit peut-être à stipendier les mercenaires des armées grecques à la veille de la bataille de Pydna en 168 avant J.-C. Après la défaite macédonienne, la ville perdit de son importance et ne monnaya plus que du bronze.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com