+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_920347 - ÉTRUSCILLE Antoninien

ÉTRUSCILLE Antoninien SUP
120.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Antoninien
Date : 250
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : billon
Titre en millième : 400 ‰
Diamètre : 21 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,24 g.
Degré de rareté : R1
Officine : 6e
Commentaires sur l'état de conservation :
Superbe antoninien frappé sur un flan centré. Buste très bien venu au droit et finement détaillé. Patine grise
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : HER ETRVSCILLA AVG.
Description avers : Buste drapé d'Étruscille à droite, avec stéphané, vu de trois quarts en avant, posé sur le croissant (L15).
Traduction avers : “Herennia Etruscilla Augusta”, (Herennia Étruscille augusta).

Revers


Titulature revers : PVDICITIA AVG.
Description revers : Pudicitia (la Pudeur) drapée et voilée debout de face regardant à gauche, relevant son voile de la main droite et tenant un sceptre transversal de la gauche.
Traduction revers : “Pudicitia Augustæ”, (La Pudeur de l'augusta).

Commentaire


Poids très lourd.

Historique


ÉTRUSCILLE

(+251)

Femme de Trajan Dèce, mère d'Hérennius Étruscus et d'Hostilien - Augusta

Étruscille est issue de l'aristocratie italienne. Elle est âgée d'une quarantaine d'années lorsqu'elle reçoit le titre d'augusta en 249, dans le cadre de la seconde émission de Trajan Dèce. L'année suivante, son fils aîné Herennius Étruscus reçoit le titre de césar, puis est proclamé auguste lorsque son père part combattre les Goths. Ils y trouveront tous les deux la mort. Avant de partir, Trajan Dèce nomme césar son second fils, Hostilien, qui est proclamé auguste après la mort de son père et de son frère, peut-être à l'instigation du nouvel auguste, Trébonien Galle. Étruscille, restée à Rome, continue d'être associée au monnayage. Hostilien meurt à la fin de l'été ou au début de l'automne 251, victime de la peste ou de son protecteur, Trébonien Galle, qui s'empresse de proclamer auguste son fils Volusien. Étruscille disparaît du monnayage. Elle se retire dans la vie privée ou est peut-être assassinée, l'Histoire ne le dit pas.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com