Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bpv_305233 - DOMITIEN Tétradrachme syro-phénicien

DOMITIEN Tétradrachme syro-phénicien TTB+
580.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Tétradrachme syro-phénicien
Date : 92-93
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie
Métal : argent
Diamètre : 26,00 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 14,20 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Très beau portrait de superbe style et de haut relief, léger tréflage
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire est le 0148_009 de la base TSP, il provient en 2006 d’un marchand de Tel-Aviv

Avers


Description avers : Tête laurée de Domitien à droite avec l’égide nouvelle sur la poitrine(O*4).
Légende avers : AUTO KAISAR DOMITIANOS SEB GERM (Autokrtor Kaisaros Domitianos Sebastos Germanikos).
Traduction avers : (L'empereur césar Domitien auguste germanique).

Revers


Description revers : Aigle debout à gauche, tête et queue à droite sur un foudre, les ailes déployées ; une palme verticale dans le champ à gauche.
Légende revers : ETOUS NEOU IEROU TRISKAIDEKATOU,.
Traduction revers : (année sainte treizième du règne).

Commentaire


L’an 13, comme l’année 11, utilise un nouveau graveur tant pour l’avers que le revers ; ce nouveau graveur continue peut-être sous Nerva pour les portraits des droits, alors que les revers vont revenir aux productions médiocres et figées.
Deux points importants sont à remarquer : ces changements de graveurs montrent que le personnel de l’atelier, pour la partie artistique, n’était pas comme à Rome appointé d’une manière fixe mais très probablement recruté à chaque fois qu’une émission était prévue. Ce recrutement se faisait-il par appel d’offres, par concours ou par copinage, nous l’ignorerons certainement toujours.
Disons simplement que si les frappes de Domitien des années 2 et 7 sont tellement médiocres, le recrutement n’a guère dû prendre en compte les compétences et la qualité mais seulement le coût par coin, celles des années 8 à 13 montrent que l’on a sélectionné le meilleur pour les droits mais seulement en 11 et 13 pour les revers.
Autre point important, quand ce nouveau graveur prend aussi en charge les coins de revers, il introduit une position de l’aigle plus vivante. Par l’opposition des directions du corps d’un coté, de la tête et de la queue de l’autre, il est le premier à représenter l’aigle non comme une divinité mais comme un oiseau vivant. Symboliquement, c’est une révolution car on passe de la représentation hiératique d’une quasi-statue, en tous cas immobile, à celle d’un oiseau en mouvement, vivant, incarnation d’un principe et non plus sa simple image.
Sur le plan des mentalités, c’est aussi révolutionnaire que le passage de la représentation égyptienne de l’homme, stéréotypée, sans relief ni mouvement palpable, conçue pour être un simple symbole d’homme, à la représentation de l’homme sur un vase grec, individualisée, en relief, en mouvement, conçue pour être vue et identifiée par un spectateur comme la représentation d’un individu unique et non pas simple hiéroglyphe sophistiqué.
Nous ignorerons toujours si l’artiste était conscient du bond conceptuel qu’il faisait effectuer à tous ceux qui allaient avoir en main son travail, ni s’il était membre d’un culte particulier. En revanche, nous pouvons constater en fouillant dans nos poches que le XXe siècle a réussi à faire parcourir le chemin inverse aux populations : il part d’une Semeuse, celle de Roty, qui satisfait à tous les critères grecs pour aboutir à la Semeuse des euros, simple silhouette vide, indigne même de la mentalité pré-grecque. Sachant que l’on ne peut pas croire que les responsables de ce choix régressif aient été conscients de ce qu’ils faisaient, peut-on supposer que notre graveur d’Antioche l’était dans l’autre sens ?
Il reste en tous cas que le revers de cette monnaie constitue une véritable révolution dans les mentalités, un changement de paradigme.
Douze exemplaires sont maintenant répertoriés dans la base TSP dont deux en musées, Paris et l’ANS.

Historique


DOMITIEN

(12/69-18/09/96) Titus Flavius Domitianus

Auguste (13/09/81-18/09/96)

Domitien, né en 51, est devenu auguste en 81 en succédant à son frère. En 86, les jeux capitolins sont organisés pour la première fois. Le palais flavien est érigé sur le Palatin. En 88, les jeux séculaires sont célébrés avec faste. Une première campagne est lancée sur la Dacie qui se termine par une paix de compromis, laissant Décébale maître de la situation. Domitien vient de remporter une brillante campagne contre les Sarmates et les Suèves (IMP XXII). Agricola meurt en disgrâce le 23 août 93. En 95, Domitien fait exécuter Flavius Clemens, son cousin. L'année suivante, Domitien sera assassiné à l'instigation de sa femme et du préfet du Prétoire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x