+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v41_0795 - DIVI restitution de TRAJAN DÈCE Antoninien

DIVI restitution de TRAJAN DÈCE Antoninien TTB+
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 125.00 €
Estimation : 200.00 €
Prix réalisé : 146.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 169.00 €
Type : Antoninien
Date : 251
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : billon
Titre en millième : 400 ‰
Diamètre : 22,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,56 g.
Degré de rareté : R1
Officine : 1re
Emission : 8e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et bien centré des deux côtés avec les grènetis complets. Beau portrait avec une usure superficielle. Frappe un peu molle au revers avec une faiblesse de frappe sur le plumage de l’aigle. Jolie patine de collection ancienne avec des reflets mordorés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : DIVO TRAIANO.
Description avers : Buste radié de Trajan à droite, drapé sur l'épaule gauche (O2).
Traduction avers : “Divo Traiano”, (Au divin Trajan).

Revers


Titulature revers : CONSECRATIO.
Description revers : Aigle debout de face tourné à droite, les ailes déployées, tournant la tête à gauche.
Traduction revers : “Consecratio”, (Consécration).

Commentaire


Rubans de type 1. Sur cet exemplaire, le drapé est aussi vu sur l’arrière du cou.

Historique


DIVI restitution de TRAJAN DÈCE

(251)

Dans le courant de l'année 251, Trajan Dèce procéda à l'émission d'antoniniens restituant les bons empereurs des deux siècles précédents. Il fit effectuer une refonte générale des deniers antérieurs qui n'étaient déjà plus frappés depuis le règne de Philippe, hormis de très rares émissions de donativa. Il arrive parfois de rencontrer des antoniniens surfrappés sur des deniers de Trajan à Marc Aurèle. La liste des empereurs restitués comprend pour le premier siècle : Auguste, Vespasien, Titus et Nerva, et pour le deuxième siècle : Trajan, Hadrien, Antonin le Pieux, Marc Aurèle, Commode ; Septime Sévère et Alexandre Sévère pour le troisième siècle. Ni Tibère, ni Claude ne figurent dans la liste des bons empereurs. Ceux des guerres civiles de 68 et de 193 ne font pas non plus partie de cette galerie de portraits. Si il est normal de ne pas y trouver Caligula, Néron ou Caracalla, la présence de Commode est plus surprenante, la réhabilitation de 195 de Septime Sévère l'ayant emporté sur la "Damnatio Memoriæ".

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com