+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v53_0344 - DIVA FAUSTINA Sesterce, (GB, Æ 34)

DIVA FAUSTINA Sesterce, (GB, Æ 34) FDC
MONNAIES 53 (2012)
Prix de départ : 1 500.00 €
Estimation : 2 800.00 €
Prix réalisé : 3 050.00 €
Nombres d'offres : 9
Offre maximum : 3 050.00 €
Type : Sesterce, (GB, Æ 34)
Date : 176
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : cuivre
Diamètre : 33,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 25,23 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle sur un flan large, parfaitement centré avec les grènetis complets. Portrait de toute beauté où tous les détails du portrait sont présents. Revers extraordinaire, finement détaillé. Merveilleuse patine vert olive foncé marbrée de rouge. Conserve l’intégralité de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Pièce illustrée en quatrième page de couverture

Avers


Titulature avers : DIVA FAV-STINA PIA.
Description avers : Buste drapé de Faustine Jeune à droite (L).
Traduction avers : “Diva Faustina Pia”, (La divine Faustine pieuse).

Revers


Titulature revers : AETERN-ITAS/ S|C.
Description revers : Æternitas (l’Éternité) voilée et drapée assise à gauche, tenant de la main droite, un phénix placé sur un globe, le coude gauche appuyé sur son siège, tenant un long sceptre transversal de la main gauche.
Traduction revers : “Æternitas”, (L’Éternité).

Commentaire


Exemplaire tout à fait fantastique dans un état de conservation exceptionnel pour ce type de monnayage. C’est la première fois que nous présentons ce type à la vente qui semble plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages généraux.

Historique


DIVA FAUSTINA

(+175) Annia Galeria Faustina

Consécration de Marc Aurèle

Faustine jeune mourut en 175 à Halala aux pieds du Mont Taurus, épuisée, âgée de 45 ans environ, après avoir donné treize enfants à l'empereur. Elle fut immédiatement divinisée. Un monnayage de consécration fut frappé pour restituer sa mémoire, mais moins important que celui que son père, Antonin le Pieux, avait fait frapper pour sa mère Faustine mère ou l'Ancienne après 141.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com