+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v55_0280 - DIOCLÉTIEN Follis ou nummus

DIOCLÉTIEN Follis ou nummus SUP
MONNAIES 55 (2012)
Prix de départ : 175.00 €
Estimation : 280.00 €
Prix réalisé : 220.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 230.00 €
Type : Follis ou nummus
Date : printemps
Date : 307
Nom de l'atelier/ville : Lyonnaise, Lyon
Métal : cuivre
Diamètre : 27 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 7,44 g.
Degré de rareté : R1
Emission : 13e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et ovale, bien centré des deux côtés. Très beau portrait consulaire de Dioclétien. Joli revers bien venu à la frappe. Patine marron foncé
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection du baron L. Chaurand (Lyon)

Avers


Titulature avers : D N DIOCLETIANO P F S AVG.
Description avers : Buste consulaire de Dioclétien à droite avec la trabea, vu de trois quarts en avant, tenant une branche d'olivier de la main droite et la mappa de la main gauche (H*5).
Traduction avers : “Domino Nostri Diocletiano Pio Felici Seniori Augusto”, (À notre seigneur Dioclétien pieux heureux auguste le plus ancien).

Revers


Titulature revers : QVIES AVG-V-STORVM/ -|N// PLG.
Description revers : Quies (le Repos) drapé debout à gauche, tenant un rameau de la main droite et un sceptre de la main gauche.
Traduction revers : “Quies Augustorum”, (Le Repos des augustes).

Commentaire


Rubans de type 3 aux extrémités bouletées. La légende du droit est au datif de dédicace. Buste consulaire de joli style. Un changement radical intervient dans la représentation du Génie au revers. Il est maintenant normalement revêtu de l’himation au lieu du manteau tombant sur l’épaule (paludamentum). Cet exemplaire est cité dans l’ouvrage de Pierre Bastien.

Historique


DIOCLÉTIEN

(20/11/284-1/05/305) Caius Aurelius Valerius Diocletianus

après l'abdication (305-307)

Dioclétien obligea son collègue Maximien à abdiquer le 1er mai 305, Galère et Constance devenant augustes et les deux anciens augustes recevant les titres de Beatissimo et de Felicissimo. Maximien se retira sur ses domaines en Italie. Il accepta mal sa retraite et reprit du service pour aider son fils Maxence, après 306, avant de se brouiller avec lui l'année suivante. Dioclétien, en tant que "Senior Augusti", organisa la conférence de la dernière chance pour sauver la Tétrarchie à Carnuntum le 11 novembre 308. Il se retira ensuite à Salone (Split) où il mourut en 313 ou en 316, peut-être assassiné.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com