+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_459740 - DEUXIÈME RÉPUBLIQUE Médaillette pour le OUI au Suffrage universel

DEUXIÈME RÉPUBLIQUE Médaillette pour le OUI au Suffrage universel TTB+
40.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaillette pour le OUI au Suffrage universel
Date : 1851
Nom de l'atelier/ville : France
Métal : laiton
Diamètre : 27 mm
Poids : 4,45 g.
Tranche : Lisse
Commentaires sur l'état de conservation :
Intéressante médaillette avec une belle patine au droit mais hétérogène au revers
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la descendance directe du graveur Auguste-François Michaut (1786-1879)

Avers


Titulature avers : LOUIS-NAPOLÉON BONAPARTE.
Description avers : Tête nue de Napoléon à gauche.

Revers


Titulature revers : ACCLAMATION DU PEUPLE FRANÇAIS // EN FAVEUR / DU PLÉBISCITE / DU 2 XBRE 1851 / PAR LE SUFFRAGE / UNIVERSEL / OUI / (7.200.000).
Description revers : Légende circulaire et en 6 lignes horizontales.

Commentaire


Diamètre sans la bélière : 23 mm
Le coup d’État du 2 décembre 1851 est l’acte par lequel, en violation de la légitimité constitutionnelle, Louis-Napoléon Bonaparte, président de la République française depuis trois ans, conserve le pouvoir à quelques mois de la fin de son mandat, alors que la Constitution de la Deuxième République lui interdisait de se représenter.
Le matin du 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte édicte six décrets proclamant la dissolution de l’Assemblée nationale, le rétablissement du suffrage universel masculin, la convocation du peuple français à des élections et la préparation d’une nouvelle constitution pour succéder à celle de la Deuxième République. Celle-ci, proclamée en février 1848 a duré moins de quatre ans..

Historique


DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

(24/02/1848-2/12/1852)

Louis-Napoléon avait été élu le 10 décembre 1848 comme premier Président de la Seconde République. Il n'avait pas le droit de se représenter en 1852. Louis-Napoléon se décide à faire un coup d'État prévu pour le 2 décembre 1851, date anniversaire du couronnement de l'Aigle et commémoration de la bataille d'Austerlitz.
Le coup d'État est ratifié par un plébiscite le 21 décembre avec plus de 7,5 millions de OUI et seulement 640.000 NON. Victor Hugo s'exile dès le 12 décembre. L'année suivante, il publiera "Napoléon le Petit" ce qui vaudra à Louis-Napoléon devenu Napoléon III entre temps cette phrase célèbre : "Napoléon le Petit par Victor le Grand".

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com