+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 375-288299 - fme_381198 - DEUXIÈME RÉPUBLIQUE Médaille du préfet du Rhône

DEUXIÈME RÉPUBLIQUE Médaille du préfet du Rhône TTB+
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 90 €
Prix : 28 €
Offre maximum : 59 €
Fin de la vente : 22 juin 2020 18:59:00
participants : 8 participants
Type : Médaille du préfet du Rhône
Date : 1851
Nom de l'atelier/ville : 69 - Lyon
Métal : cuivre
Diamètre : 60,5 mm
Graveur : SCHMITT L.
Poids : 117 g.
Tranche : lisse + main CUIVRE
Commentaires sur l'état de conservation :
Agréable médaille d’époque, avec une patine sombre et quelques petites traces de grattage et un coup sur la tranche

Avers


Titulature avers : L. C. M. BARON DE VINCENT - PRÉFET DU RHÔNE..
Description avers : Buste du baron de Vincent à gauche.

Revers


Titulature revers : LES HABITANTS DU DÉPARTEMENT DU RHÔNE RECONNAISSANTS // 2 DÉCEMBRE / 1851.
Description revers : Légende circulaire et en trois lignes horizontales dans une couronne de chêne.

Commentaire


Louis Charles Marie, baron de Vincent est issu d'une famille de la noblesse Lorraine. Il est né en 1792 et mort à Paris le 11 avril 1872. Il fut en premier lieu aide de camp de Pierre Marie-Auguste Berruyer lors de la campagne de Saxe. Il épouse en 1822 la fille d'un général : Louise Blanche Magallon de la Morlière(† 1894). Il fut sous-préfet à Toul dès 1835, puis sous-préfet du Havre en 18484 jusqu'à sa nomination en 1849 en tant que préfet du Lot, puis du Jura et finalement préfet du Rhône). Il fut nommé conseiller d'État en 1852. Il fut nommé sénateur du Second Empire en 1859.
Armes parlantes du baron de Vincent : d'argent à deux palmes de sinople posées en sautoir ; au chef d'azur chargé d'une étoile d'argent.

Le graveur SCHMITT L. semble ne pas avoir laissé d’autres traces de sa production.

Historique


DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

(24/02/1848-2/12/1852)

Lors de la révolution de février 1848, Louis-Philippe abdique en faveur de son petit-fils mais celui-ci n'est pas reconnu par les Chambres et, le 24 février, la République est proclamée par un décret du gouvernement provisoire. Celui-ci a proclamé la liberté du travail, la suppression de la peine de mort en matière politique, le suffrage universel. Les ateliers nationaux sont créés en mars 1848. Des élections ont lieu dès avril et aboutissent au succès des républicains modérés. La fermeture des ateliers nationaux provoque des émeutes qui sont réprimées dans le sang par le général Cavaignac qui est nommé président du conseil. Les révoltés sont exécutés, emprisonnés, déportés. Le pouvoir législatif est confié à une assemblée unique alors que le président de la République, élu au suffrage universel, détient l'exécutif. Ce dernier est le prince Louis Napoléon. Il entre en conflit avec l'assemblée dès 1850 car sa réélection est anticonstitutionnelle. Louis Napoléon s'engage alors dans la préparation du coup d'État qui lui permet, le 2 décembre 1851, d'installer sa dictature. En novembre 1852, il est proposé de rétablir la dignité impériale héréditaire. Le plébiscite des 21-22 novembre donne près de huit millions de oui pour l'Empire tandis que le non ne recueillait qu'environ 250.000 voix. Le 2 décembre 1852, Louis Napoléon est proclamé empereur sous le nom de Napoléon III.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com