+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_713661 - DEUXIÈME RÉPUBLIQUE Médaille, Constat amer sur le prolétaire, critique de la République

DEUXIÈME RÉPUBLIQUE Médaille, Constat amer sur le prolétaire, critique de la République SUP
400.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Constat amer sur le prolétaire, critique de la République
Date : 1848
Métal : cuivre jaune
Diamètre : 45 mm
Poids : 28,67 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine hétérogène, des traces de manipulation dans les champs. Présence de coups et rayures

Avers


Titulature avers : QUESTION DEFINITIVE // SI / MALGRE LE CHRISTIANISME ET NOS REVOLUTIONS, / SI, MALGRE SA RESIGNATION ET SON COURAGE, / SI, EN DEPIT DES LUTTES DE 1830, 1832 ET 1848 / LE PROLETAIRE / RESTE ENCORE DECHU DE SES ESPÉRANCES / COMME DE SES DROITS, / UN PARIA / DESHERITE A SA NAISSANCE, / TRAQUE PENDANT SA VIE, / POUR ETRE DELAISSE A SA MORT ; / SI..
Description avers : Légende en 13 lignes.

Revers


Titulature revers : APRÈS / AVOIR ÉTÉ ESCLAVE / SOUS LES CÉSARS CHRÉTIENS / SERF PENDANT LE MOYEN-AGE / ET CORVÉABLE DEPUIS LA RENAISSANCE / LE PROLÉTAIRE / VOIT SA FILLE / REDEVENIR LA CATIN DES FINANCIERS, / SON FILS LE REMPLAÇANT DU BOURGEOIS, / SON BRAS L’INSTRUMENT DES FACTIONS, / SON CHAMP LA RÉCOLTE DE L’USURE, / SON VÊTEMENT LA PROIE DES MONTS DE PIÉTÉ / CHRISTIANISME ET RÉPUBLIQUE / NE SONT PLUS QU’UN SEUL ET SEMBLABLE / MENSONGE..
Description revers : Légende en 15 lignes et monogramme de combrouse à l’exergue.

Commentaire


Médaille composée et frappée par M. G. Combrouse pour être distribuée à ses amis. Cette médaille n’a été tirée qu’à un nombre fort restreint d’exemplaires en cuivre rouge. Il en existe deux en trois métaux, c’est-à-dire en cuivre plaqué d’or et d’argent, et quelques-uns en cuivre jaune ou argenté, en fer et en plomb.
Un exemplaire similaire est visible dans les collections du Musée Carnavalet
cf. https://www.parismuseescollections.paris.fr/fr/musee-carnavalet/oeuvres/incrimination-de-la-republique-et-du-christianisme-quant-au-sort-du#infos-principales.

Historique


DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

(24/02/1848-2/12/1852)

Louis-Napoléon avait été élu le 10 décembre 1848 comme premier Président de la Seconde République. Il n'avait pas le droit de se représenter en 1852. Louis-Napoléon se décide à faire un coup d'État prévu pour le 2 décembre 1851, date anniversaire du couronnement de l'Aigle et commémoration de la bataille d'Austerlitz.
Le coup d'État est ratifié par un plébiscite le 21 décembre avec plus de 7,5 millions de OUI et seulement 640.000 NON. Victor Hugo s'exile dès le 12 décembre. L'année suivante, il publiera "Napoléon le Petit" ce qui vaudra à Louis-Napoléon devenu Napoléon III entre temps cette phrase célèbre : "Napoléon le Petit par Victor le Grand".

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com