+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_250692 - DASSIER - LES HOMMES ILLUSTRES NICOLAS DE CATINAT 1712

DASSIER - LES HOMMES ILLUSTRES NICOLAS DE CATINAT TTB
240.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : NICOLAS DE CATINAT
Date : 1712
Métal : argent
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 12 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : NICOLAS DE CATINAT.
Description avers : Buste cuirassé et drapé du Maréchal à droite.

Revers


Titulature revers : MARECHAL DE FRANCE M. 1712.
Description revers : Son tombeau, deux anges l’encadrant et tenant une trompette, l’un y soufflant et présentant une couronne au dessus.

Commentaire


Magnifique portrait contemporain de l'un des plus grands militaires de son temps.
Nicolas Catinat de La Fauconnerie (1637 - 1712), maréchal de France, est un militaire français du XVIIe siècle, né à Paris le 1er septembre 1637 et mort à Saint-Gratien le 22 février 1712.
Issu d’une famille de la petite noblesse du Perche, fils de Nicolas II Catinat, magistrat, doyen des conseillers du Parlement de Paris, et de Catherine Poisle, il quitta dans sa jeunesse le barreau pour les armes : Catinat rejoint les Gardes-Françaises dès 1660 et gravira, par son mérite, tous les échelons du commandement.
Dès 1667, il se distingue lors de l'attaque de la contrescarpe au siège de Lille et reçoit du Roi une lieutenance dans le régiment des gardes. Blessé à la bataille de Seneffe, il sert avec distinction lors de la guerre de Hollande en 1676-1678. En mai 1679, il est capitaine et commande le détachement qui enlève près de Turin le comte Mattioli, secrétaire d'État du duc de Mantoue, convaincu d'avoir joué un double jeu et ridiculisé Louis XIV.
Pour sa biographie, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_de_Catinat .

Historique


DASSIER - LES HOMMES ILLUSTRES

Jean Dassier est un médailleur suisse né à Genève en 1676, fils d'un graveur de la Monnaie de Genève. Il étudie aussi à Paris avec Mauger et Röettiers.
De retour à Genève, il est graveur puis graveur en chef après le décès de son père et ce jusqu'en 1763.
Il est l'auteur de plusieurs séries sur les grands personnages de la réforme, les théologiens genevois, les rois et les reines d'Angleterre, l'histoire romaine, l'histoire de Genève, les hommes illustres, les rois de France et les grands personnages français.
La série sur les hommes célèbres compte 67 médailles dessinées par D'Arlau, dont la liste figure dans le Mercure de France d'avril 1723, p. 300 et dans un ouvrage imprimé en 1723 à Paris.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com