Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_251081 - DASSIER - LES HOMMES ILLUSTRES CHARLES LE BRUN 1690

DASSIER - LES HOMMES ILLUSTRES CHARLES LE BRUN SUP
240.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : CHARLES LE BRUN
Date : 1690
Métal : cuivre rouge
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 12 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1

Avers


Titulature avers : CHARLES LE BRUN.
Description avers : Buste drapé de Charles Le Brun à droite, signé I. D. F..

Revers


Titulature revers : PREMIER PEINTRE DU ROY M. 1690.
Description revers : Son tombeau, deux anges l’encadrant et tenant une trompette, l’un y soufflant et présentant une couronne au dessus, signé I. DASSIER. F..

Commentaire


Charles Le Brun, baptisé le 24 février 1619 à Paris où il est mort le 12 février 1690, est un artiste-peintre et décorateur français, premier peintre du roi, directeur de l'Académie royale de Peinture et de Sculpture, et de la Manufacture royale des Gobelins. Il s'est surtout illustré dans la décoration du château de Versailles et de la galerie des Glaces.
Né d'un père sculpteur, Nicolas Lebrun et Charles Le Brun entre vers 1632 dans l'atelier de François Perrier. Deux ans plus tard, il est remarqué par le chancelier Pierre Séguier, qui le recommande à Simon Vouet. Il apprend son métier dans l'atelier de ce grand maître. En 1642, grâce à l’aide financière du chancelier, Le Brun part pour l'Italie, faisant le voyage de Lyon à Rome en compagnie de Nicolas Poussin. Durant son séjour italien, Le Brun copie les antiques de Rome pour le chancelier Séguier, des tableaux du Guide, de Raphaël et la galerie Farnèse des Carrache. Il peint également plusieurs tableaux dont Mucius Scaevola devant Porsenna, Horatius Coclès au pont Sublicius et une Allégorie du Tibre. Après quatre années passées en Italie, le peintre quitte Rome à la fin de l'année 1645 et rejoint Paris en mars 1646 après un court séjour à Lyon. De retour à Paris, Le Brun obtient plusieurs commandes importantes grâce à l'appui de Séguier. Dès l'année suivante, il est nommé : "Peintre et grateur de cue du roi". Il est également choisi par la corporation des Orfèvres de Paris afin de peindre le May offert à leur cathédrale. Le Brun représente alors : Le martyre de Saint André (toujours conservé à Notre-Dame de Paris). Cette même année Le Brun épouse Suzanne Butay.
Le surintendant des finances du roi, Nicolas Fouquet, lui demande de travailler à la décoration de son château de Vaux-le-Vicomte (1656-1661). Avec Philippe de Champaigne, il obtient du roi la fondation de l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1648.
La suite de sa biographie à http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Le_Brun.

Historique


DASSIER - LES HOMMES ILLUSTRES

Jean Dassier est un médailleur suisse né à Genève en 1676, fils d'un graveur de la Monnaie de Genève. Il étudie aussi à Paris avec Mauger et Röettiers.
De retour à Genève, il est graveur puis graveur en chef après le décès de son père et ce jusqu'en 1763.
Il est l'auteur de plusieurs séries sur les grands personnages de la réforme, les théologiens genevois, les rois et les reines d'Angleterre, l'histoire romaine, l'histoire de Genève, les hommes illustres, les rois de France et les grands personnages français.
La série sur les hommes célèbres compte 67 médailles dessinées par D'Arlau, dont la liste figure dans le Mercure de France d'avril 1723, p. 300 et dans un ouvrage imprimé en 1723 à Paris.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com