Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_436980 - CORPORATIONS - PREMIER CORPS DES MARCHANDS DRAPIERS ET TISSERANDS CORPORATIONS - PREMIER CORPS DES MARCHANDS DRAPIERS ET TISSERANDS 1705

CORPORATIONS - PREMIER CORPS DES MARCHANDS DRAPIERS ET TISSERANDS CORPORATIONS - PREMIER CORPS DES MARCHANDS DRAPIERS ET TISSERANDS TTB
500.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : CORPORATIONS - PREMIER CORPS DES MARCHANDS DRAPIERS ET TISSERANDS
Date : 1705
Métal : argent
Diamètre : 29 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 7,77 g.
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LUCEM. ET. DULCIA. PABULA. PRAEBENT ; À L'EXERGUE : I. DE. PARIS. 1705.
Description avers : Les armes d'I. de Paris.
Traduction avers : Ils offrent la lumière et de douces nourritures.

Revers


Titulature revers : UT. COETERAS. DIRIGAT ; À L'EXERGUE : LE. PREMIER. CORPS. DES. MARCHANDS. DE. PARIS.
Description revers : Le navire des Drapiers allant à droite.
Traduction revers : Pour qu'il dirige les autres.

Historique


CORPORATIONS - PREMIER CORPS DES MARCHANDS DRAPIERS ET TISSERANDS

Les corps ou corporations étaient des groupements de gens voués à l’exercice et à la défense des intérêts et privilèges d’un métier. À Paris, parmi ces corps, une hiérarchie n’avait pas tardé à se former avec d’une part les six "grands" corps, puis ensuite 127 corporations diverses. Parmi les six grands corps, le premier était celui des marchands drapiers et tisserands de laine. Les armoiries des six corps furent arrêtées en assemblée générale en 1629, et en accord avec la ville de Paris, chaque corps adopta les navires pour ses armes. Afin de se distinguer, chaque corps prit le nombre de navires correspondant à son ordre : un navire pour les drapiers, deux pour les épiciers, trois pour les merciers, quatre pour les pelletiers, cinq pour les bonnetiers, les orfèvres conservèrent leurs armes anciennes.
Le rôle du marchand drapier était d'étudier le goût, les demandes de ses clients et de les transmettre au fabricant. Le corps des drapiers avait seul le droit de vendre en gros et en détail, en magasin et en boutique, toutes sortes de draperies de laine et de soie. Cette communauté avait dès le XVe siècle sa confrérie aux Célestins dans la chapelle des dix-mille martyrs, puis elle se transporta à l'Hôtel-Dieu. Une bourse de 60 de ces jetons fut distribuée à chacun des officiers de la communauté.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com