+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_857054 - CONSTITUTION - ASSEMBLÉE NATIONALE Médaille, décoration des soldats aux Gardes-Françaises, vainqueurs de la Bastille

CONSTITUTION - ASSEMBLÉE NATIONALE Médaille, décoration des soldats aux Gardes-Françaises, vainqueurs de la Bastille TTB+
85.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, décoration des soldats aux Gardes-Françaises, vainqueurs de la Bastille
Date : 1789
Métal : bronze
Diamètre : 36 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 5,36 g.
Tranche : lisse
Poinçon : corne BR
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine hétérogène, des taches d’oxydation et les traces d’un ancien nettoyage. Présence de quelques marques d’usure
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LA LIBERTE - CONQUISE - LE - 14 JUILLET - 1789.
Description avers : En haut, un anneau auquel pendent deux chaînes brisées. Au dessous, un cadenas ouvert avec des bouts de chaînes et deux boulets.

Revers


Titulature revers : IGNORANT NE - DATOS NE - QUISQUAM - SERVIAT ENSES.
Description revers : Une épée passée dans une couronne civique. Corne d’abondance BR à 12 heures.
Traduction revers : Ignorent-ils que les armes ont été données contre la servitude?.

Commentaire


Cette médaille en forme de losange (36*26,5 mm en comptant les bouts et bélière), les coins sont bouletés.
Demandé au cours de la séance du 5 août 1789 par Monsieur de La Fayette, elle fut offerte aux sous-officiers et soldats du régiment des Gardes-Françaises, ainsi qu’à quelques officiers de l’état-major de la Garde Nationale Parisienne. Elle fut également offerte au maire de Paris, Bailly, et à Messieurs de Vauvilliers, d’Espegnac, de Sémonville et Dumas. La médaille se portant en or, suspendue à la boutonnière par un ruban tricolore. Le port de cette médaille sera interdit suite au décret de la Convention Nationale du 20 août 1793..

Historique


CONSTITUTION - ASSEMBLÉE NATIONALE

(20/06/1789-21/09/1792

Le 17 juin 1789, les "États Généraux" s'érigent en "Assemblée nationale". Le 20 juin, les députés du Tiers État, ainsi que 149 représentants du Clergé et 2 de la noblesse, se réunissent dans la Salle du Jeu de Paume, à Versailles et jurent de ne se séparer qu'une fois la Constitution écrite. C'est le fameux "Serment du jeu de Paume". Le 9 juillet, cette assemblée devint "Assemblée nationale constituante". Cette assemblée qui comptent alors 1200 députés siége d'abord à Versailles puis aux Tuileries. Du 3 au 13 septembre elle vote la Constitution, que le Roi accepte. Sa mission accomplie, elle se sépare le 30 septembre 1791. Elle est immédiatement remplacée par l'Assemblée législative. .

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com