+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_470753 - CONSTITUTION - ASSEMBLÉE NATIONALE Médaille de la Confédération des Français

CONSTITUTION - ASSEMBLÉE NATIONALE Médaille de la Confédération des Français TB+
55.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille de la Confédération des Français
Date : 1790
Métal : cuivre doré
Diamètre : 40 mm
Graveur : Nicolas-Marie Gatteaux (1751-1832)
Poids : 16,02 g.
Tranche : cannelée
Commentaires sur l'état de conservation :
Usure régulière. Présence de coups et rayures
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : À L’EXERGUE : A PARIS LE 14 JUILLET / 1790.
Description avers : La France sous les traits d'une femme couronnée prêtant serment sur la Constitution posée sur un autel inscrit en deux lignes A LA PATRIE. Derrière l'autel, la Liberté, tenant un drapeau surmonté d'un bonnet phrygien ; à gauche de l'autel, la Félicité assise à gauche, tenant un caducée ailé, sa corne d'abondance à côté d'elle ; derrière, la foule sur le Champ de Mars. Dans le ciel le signe astrologique du lion. Sur la ligne de terre la signature GATTEAUX.

Revers


Titulature revers : CONFÉDÉRATION / DES / FRANÇOIS.
Description revers : Dans une couronne de chêne fermée.

Commentaire


Pour cette médaille, Hénin ne distinguait pas moins de cinq modèles différents avec des diamètres variant de 32 à 41 millimètres de diamètre. Les détails de l'iconographie de cette médaille sont fascinants. Le manteau de la France est fleurdelisé ; au-dessus de la France, la Vérité ou la Renommée ouvre le ciel qui éclaire la cérémonie et laisse entrevoir le lion du signe du zodiaque qui débute le 22 juillet. Le drapeau est orné d'une bonne foi. Une population importante assiste à la cérémonie. c'est l'École Militaire dont on aperçoit le dôme dans le champ à gauche. La Fête de la Fédération qui commémore le premier anniversaire de la prise de la Bastille eut un retentissement considérable. Il marquait l'union de la Royauté et de la Nation. La cérémonie religieuse fut dirigée par Talleyrand, alors évêque .

Historique


CONSTITUTION - ASSEMBLÉE NATIONALE

(20/06/1789-21/09/1792

Le 17 juin 1789, les "États Généraux" s'érigent en "Assemblée nationale". Le 20 juin, les députés du Tiers État, ainsi que 149 représentants du Clergé et 2 de la noblesse, se réunissent dans la Salle du Jeu de Paume, à Versailles et jurent de ne se séparer qu'une fois la Constitution écrite. C'est le fameux "Serment du jeu de Paume". Le 9 juillet, cette assemblée devint "Assemblée nationale constituante". Cette assemblée qui comptent alors 1200 députés siége d'abord à Versailles puis aux Tuileries. Du 3 au 13 septembre elle vote la Constitution, que le Roi accepte. Sa mission accomplie, elle se sépare le 30 septembre 1791. Elle est immédiatement remplacée par l'Assemblée législative. .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com