+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v49_0906 - CONSTANTIN II Centenionalis ou nummus

CONSTANTIN II Centenionalis ou nummus SPL
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 120.00 €
Estimation : 200.00 €
lot invendu
Type : Centenionalis ou nummus
Date : mi
Date : 322
Nom de l'atelier/ville : Viennoise, Arles
Métal : cuivre
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 2,79 g.
Degré de rareté : R1
Officine : 4e
Emission : 32e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle sur un flan parfaitement centré des deux côtés. Très beau portrait finement détaillé. Revers de style fin, bien venu à la frappe. Jolie patine gris métallique avec des reflets marron glacé. Conserve la plus partie de son brillant d’origine et de son coupant de frappe
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : CONSTANTINVS IVN NOB C.
Description avers : Tête laurée de Constantin II César à droite (O*).
Traduction avers : "Constantinus Iunior Nobilissimus Cæsar", (Constantin le jeune très noble césar).

Revers


Titulature revers : CAESARVM NOSTRORVM/ VOT/./ X// ARLQ.
Description revers : Légende en deux lignes dans une couronne.
Traduction revers : “Cæsarum Nostrorum/ Votis decennalibus”, (Vœux pour le dixième anniversaire de règne de nos césars).

Commentaire


Poids léger. Avec l’intégralité de son argenture superficielle. Rubans de type 1 aux extrémités bouletées. Pour ce type, Philippe Ferando a recensé dix-huit exemplaires dont neuf conservés dans les Musées.

Historique


CONSTANTIN II

(1/03/317-04/340) Flavius Claudius Julius Constantinus

César (1/03/317-9/09/337)

Né en février 317 d'après la chronologie la plus récente, Constantin le jeune reçut sur les monnaies le titre de césar comme son demi-frère Crispus et son cousin Licinius ainsi que le titre de prince de la jeunesse. Constantin II était le fils aîné de Constantin Ier et de Fausta. En septembre 337, il reçut la "pars occidentalis" de l'empire avec une sujétion sur son frère Constans, Constance II ayant la "pars orientalis". Très vite, Constantin et Constans se brouillèrent. L'aîné fut éliminé en avril 340.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com