+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_514912 - CONSTANTIN Ier LE GRAND Centenionalis ou nummus

CONSTANTIN Ier LE GRAND Centenionalis ou nummus TTB/TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 120.00 €
Type : Centenionalis ou nummus
Date : 337-340
Nom de l'atelier/ville : Cyzique
Métal : cuivre
Diamètre : 14,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 1,58 g.
Degré de rareté : R2
Officine : 6e
Commentaires sur l'état de conservation :
Bel exemplaire sur un flan bien centré des deux côtés. Joli revers à l’usure régulière. Patine marron
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : DV CONSTANTI-NVS PT AVGG.
Description avers : Buste voilé et drapé de Constantin Ier à droite, vu de trois quarts en avant (K°3).
Traduction avers : "Divus Constantinus Pater Augustorum" (Divin Constantin père des augustes).

Revers


Titulature revers : IVST - VEN NEM/ -|-// SMKS.
Description revers : Æquitas (l’Équité) drapée debout à gauche, tenant une balance de la main droite et un rouleau de la main gauche.
Traduction revers : “Iustitiæ Venerandæ Memoriæ", (À la juste mémoire qu'il faut respecter).

Commentaire


Ce type est en fait beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages récents. Seul Feuardent lui assignait une rareté réelle avec une cote de 30 francs or dans le volume VII du Cohen, correspondant au prix d’un solidus. Avec la faute NEM pour MEM (memoriæ), seuls les ateliers de Cyzique et d’Antioche sont recensés.

Historique


CONSTANTIN Ier LE GRAND

(+337) Divus Flavius Valerius Constantinus

Restitution par Constantin II, Constans et Constance II

Constantin était devenu progressivement favorable aux Chrétiens au cours de son règne. Il proclama d'abord la liberté religieuse avec Licinius par le rescrit de Milan en 313. Lactance, chargé de l'éducation de Crispus, fit du songe de Constantin, la veille de la bataille du Pont Milvius, une prophétie chrétienne. Néanmoins, Constantin ne se fit baptiser que sur son lit de mort à Nicomédie le 22 mai 337. Il fut le dernier empereur divinisé après sa mort.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com