+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_911350 - CONSTANS Maiorina, (MB, Æ 2)

CONSTANS Maiorina, (MB, Æ 2) TTB+
140.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Maiorina, (MB, Æ 2)
Date : 348-350
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : cuivre
Diamètre : 22 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 4,44 g.
Degré de rareté : R2
Officine : 3e
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan centré. Très beau buste au droit malgré une faiblesse de frappe. De très jolis détails des deux côtés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : DN CONSTA-NS P F AVG.
Description avers : Buste diadémé, drapé et cuirassé de Constans Auguste à droite vu de trois quarts en avant (A'a) ; diadème perlé.
Traduction avers : “Dominus Noster Constans Pius Felix Augustus”, (Notre seigneur Constans pieux heureux auguste).

Revers


Titulature revers : FEL TEMP - REPARATIO/ -|-// RT.
Description revers : Constans debout à gauche, en habit militaire, sur un vaisseau allant à gauche ; il tient un globe surmonté d'un phénix de la main droite et le labarum chrismé de la gauche ; à droite, sur le vaisseau, Victoria (La Victoire) assise, tenant le gouvernail de la main droite et regardant l'empereur.
Traduction revers : “Felicitas Temporum Reparatio”, (Le retour des temps heureux).

Commentaire


Poids léger. Ce type est beaucoup plus rare pour l’atelier de Rome.

Historique


CONSTANS

(25/12/335-18/01/350)

Auguste

Constans naît en 320 et reçoit le titre de césar le 25 décembre 333. Fait auguste après le 9 septembre 337 avec ses deux autres frères, Constantin II et Constance II, il ne tarde pas à se fâcher avec son frère aîné, qui périt en avril 340. Après la mort de son frère, Constans récupère l'héritage de Constantin II et en obtient la charge de l'Occident. Une maiorina est frappée à l'occasion du 1100e anniversaire de Rome en 348, anniversaire rappelé par la légende de revers "le Retour des Temps Heureux". Constans est assassiné au début de l'année 350.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com