VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! // Notre comptoir parisien est ouvert de 9h à 18h - Cliquez ici pour en savoir plus.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bpv_608394 - COMMODE Assarion

COMMODE Assarion TTB
100.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Assarion
Date : c. 180
Nom de l'atelier/ville : Nicopolis ad Istrum, Mésie Inférieure
Métal : cuivre
Diamètre : 18,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,39 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et irrégulier, court sur les légendes. Belle tête de Commode juvénile. Frappe un peu molle au revers. Patine verte0
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Tête laurée de Commode à droite (O*).
Légende avers : M ANTWNEINOS KOMODOS, (Markos Antwneinos Komodos).
Traduction avers : (Marc Antonin Commode).

Revers


Description revers : Homonoia drapée debout à gauche, tenant une phiale de la main droite et une corne d’abondance de la main gauche, sacrifiant au-dessus d’un autel.
Légende revers : NIKOPOLIT - PROS ISTRON, (Nikopolitwn Pros Istros).
Traduction revers : (Nicopolis sur Istrum).

Commentaire


Ce type de revers semble complètement inédit et non recensé. Manque aux principaux ouvrages consultés.

Historique


COMMODE

(166-31/12/192) Lucius Aurelius Commodus

Auguste (17/03/180-31/12/192)

Commode a succédé à son père Marc Aurèle, décédé à Vienne le 17 mars 180. Il s'empresse de conclure une trêve avec les tribus germaniques puis abandonne la vie publique. L'Empire est successivement gouverné par les préfets du Prétoire, Perennis de 182 à 185, Cléandre de 185 à 190, qui sont tous les deux assassinés. Paetus, le dernier, fera assassiner l'empereur afin de ne pas périr lui-même. Commode meurt étouffé dans la nuit du 31 décembre 192.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com