+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v18_0432 - CLODIUS ALBINUS Moyen bronze, dupondius ou as (MB, Æ

CLODIUS ALBINUS Moyen bronze, dupondius ou as (MB, Æ  TB+
MONNAIES 18 (2003)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 300.00 €
Prix réalisé : 150.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 204.00 €
Type : Moyen bronze, dupondius ou as (MB, Æ
Date : 195
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : bronze ou cuivre
Diamètre : 23 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 10,96 g.
Degré de rareté : R2
Officine : 4e
Emission : 6e
Commentaires sur l'état de conservation :
Beau portrait. Flan irrégulier. usure importante au revers sur la légende et Esculape. Patine vert olive foncé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : D - CLOD SEPT - ALBIN CAES.
Description avers : Tête nue de Clodius Albinus à droite (O°).
Traduction avers : “Decimus Clodius Septimius Albinus Cæsar”, (Décimus Clodius Albin césar).

Revers


Titulature revers : COS II/ S|C.
Description revers : Æsculapius (Esculape) nu jusqu’à la ceinture, debout à gauche, tenant un bâton autour duquel est enroulé un serpent.
Traduction revers : “Consul secundus”, (Consul pour la deuxième fois).

Historique


CLODIUS ALBINUS

(04/193-19/02/197) Decimus Clodius Septimius Albinus

César (04/193-12/195)

Albin a été proclamé en avril 193, au plus tard en mai. Après l'élimination de Dide Julien, il s'est contenté du titre de César subordonné à Septime Sévère. En 194, Albin est consul pour la seconde fois avec Septime Sévère. Son premier consulat était suffect. La rupture est consommée après la victoire de Septime Sévère sur Pescennius Niger. Albin, resté à Rome, se proclame auguste. Septime Sévère élève Caracalla au césarat le 27 mai 196 et, après la chute de Byzance à l'été, il marche sur Rome que Clodius Albinus a abandonnée, suivi par la plus grande partie du Sénat. Réfugié en Gaule, Albin est finalement battu le 19 février 197 près de Lyon. Albin, sa famille et de nombreux partisans (plus de 20.000) sont exécutés en représailles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com