Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v34_0254 - CILICIE - TARSE - SATRAPE BALACROS Statère

CILICIE - TARSE - SATRAPE BALACROS Statère SUP
MONNAIES 34 (2008)
Prix de départ : 850.00 €
Estimation : 1 500.00 €
lot invendu
Type : Statère
Date : c. 333-328 AC.
Nom de l'atelier/ville : Tarse
Métal : argent
Diamètre : 24 mm
Axe des coins : 8 h.
Poids : 10,85 g.
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Giessener Münzhandlung 101, 6 mars 2000, n° 367

Avers


Description avers : Baaltars assis à gauche sur un trône sans dossier, les jambes croisées, nu jusqu’à la ceinture, tenant de la main droite un long sceptre bouleté surmonté d’une fleur de lotus ; dans le champ à gauche, une grappe de raisin et un épi de blé ; derrière, dans le champ à droite, une feuille de vigne.
Légende avers : B/ T.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Buste casqué et drapé d’Athéna vu de trois-quarts de face à gauche avec le casque à triple aigrette et les cheveux longs.

Commentaire


Une marque de démonétisation sur la tranche à 5 heures visible au niveau du droit. Même coin de droit que l’exemplaire du Cabinet des médailles de la BnF (SNG France 2, n° 367, pl. 13. Le trésor de Tarse découvert en 1982 (CH. VIII/ 178, cf. n°21, pl. XXIV) enfoui vers 325 avant J.-C. contenait sur une cinquantaine de monnaies d’argent, dont 38 statères pour Balacros pour les villes d’Issos, de Mallos, de Soloi et de Tarse.

Historique


CILICIE - TARSE - SATRAPE BALACROS

(333-328 avant J.-C.)

Balacros fut nommé satrape de Cilicie par Alexandre III le Grand après l'éviction d'Arsamès (334-333 AC.) dernier satrape achéminide de Cilicie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com