Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_114250 - CHARTRES ET LE PAYS CHARTRAIN Jeton Ar, ville de Chartres n.d.

CHARTRES ET LE PAYS CHARTRAIN Jeton Ar, ville de Chartres SUP
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 28.00 €
Type : Jeton Ar, ville de Chartres
Date : n.d.
Métal : argent
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 6 h.
Tranche : cannelée
Commentaires sur l'état de conservation :
Très bel exemplaire avec de minimes marques de circulation
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LUD. XVI. REX - CHRISTIANISS..
Description avers : Buste à droite de Louis XVI, les cheveux noués derrière la nuque ; au-dessous signature DU VIV..
Traduction avers : (Louis XVI, roi très chrétien).

Revers


Titulature revers : SERVANTI CIVEM QUERNA CORONA DATUR.
Description revers : Écu aux armes de Chartres dans une couronne formée de deux branches de chêne.
Traduction revers : (Une couronne de chêne est donnée à celui qui rend service à ses concitoyens).

Commentaire


Les trois pièces du blason sont une dégénérescence des anciennes monnaies chartraines, les deniers au type bléso-chartrain.

Historique


CHARTRES ET LE PAYS CHARTRAIN

Capitale des Carnutes, Chartres devient par la suite Autricum. Siège d'un comté au Xe siècle, Chartres appartient à la maison de Blois puis à la maison de Châtillon et enfin elle est vendue à Philippe le Bel en 1286. Apanage, le comté est érigé en duché en 1528 au profit de Renée de France, duchesse de Ferrare. Henri IV y est sacré le 27 février 1594 dans la cathédrale. Sous Louis XIV, le duché de Chartres est donné à la maison d'Orléans dont l'héritier portera, jusque sous Louis-Philippe, le titre de duc de Chartres.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com