+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_614452 - CHARLES X Médaille, Sacre de Charles X, attribuée à Bertin de Veaux

CHARLES X Médaille, Sacre de Charles X, attribuée à Bertin de Veaux SUP
180.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Sacre de Charles X, attribuée à Bertin de Veaux
Date : 1825
Métal : bronze
Diamètre : 45,5 mm
Graveur : Gayrard
Poids : 43,46 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine hétérogène avec quelques traces de manipulation et de petites marques d’usure
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : CAROLVS. X. FRANC. ET. NAVAR. REX // DANS LE CHAMP À GAUCHE : ET. REGIT ET À DROITE : ET. SERVAT // À L'EXERGUE : M. DCCC. XXV.
Description avers : Charles X, debout, tête à droite, en manteau de sacre, signé GAYRARD F.
Traduction avers : Charles X, roi de France et de Navarre.

Revers


Titulature revers : SEINE ET OISE - IMMOTA. FIDES - ARR.MENT DE VERSAILLES. EN BAS : LEGATI. PROVINCIARVM // BERTIN / DE VEAUX.
Description revers : Légende gravée en deux lignes dans une couronne formée de deux branches de laurier.

Commentaire


Cet exemplaire est décerné à Bertin de Veaux.
Louis François Bertin de Veaux (1771-1842) est un journaliste et homme politique français. Fondateur du “Journal des débats” il sera élu député en 1820 par le collège de département de Seine-et-Oise, devenant l’un des chefs de l'opposition royaliste à la Chambre des députés. Il n'est réélu que le 25 février 1824 dans le 4e arrondissement électoral de Seine-et-Oise (Versailles) (253 voix sur 499 votants contre 147 au candidat libéral, M. de Jouvencel) (cf. Wikipedia).

Historique


CHARLES X

(16/09/1824-2/08/1830)

Charles X, petit-fils de Louis XV et frère cadet de Louis XVI, est connu comme comte d'Artois. Il succède à Louis XVIII le 16 septembre 1824. Son règne démarre avec des mesures libérales sans suite. Charles X est le dernier roi sacré à Reims, le 29 mai 1825. Il laisse le gouvernement à Villèle qui prend des mesures réactionnaires comme la loi d'indemnisation des émigrés d'un milliard de francs-or ou le licenciement de la Garde nationale. Malgré la dissolution de la Chambre en 1821, l'opposition libérale est renforcée et, en janvier 1828, Villèle est remplacé par Martignac qui tente l'apaisement. Rapidement renvoyé en août 1829, Martignac est remplacé par un représentant des ultras, Polignac. Le roi dissout la Chambre le 16 mai 1830 mais la nouvelle chambre élue en juillet est de nouveau à majorité libérale. Charles X promulgue alors quatre ordonnances qui visent à limiter les pouvoirs et les libertés de la Chambre et tendent à suspendre la charte de 1814. Cela provoque la révolution des 27/29 juillet, plus connue sous l'appellation des "Trois Glorieuses". Le 2 août 1830, Charles X abdique en faveur de son petit-fils Henri V, après avoir nommé Louis-Philippe lieutenant général du royaume.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com