+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_622362 - CHARLES X Médaille du discours du 17 septembre

CHARLES X Médaille du discours du 17 septembre TB+/TTB
90.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille du discours du 17 septembre
Date : 1824
Nom de l'atelier/ville : 51 - Reims
Métal : bronze
Diamètre : 50,5 mm
Graveur : GAYRARD Raymond (1777-1858)
Poids : 70,33 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
La médaille présente une patine marron avec de petites taches sombres mais de nombreux coups à l’avers, ainsi qu’au revers et sur la tranche

Avers


Titulature avers : CAROLVS X FRANC - ET NAV REX.
Description avers : Buste à gauche de Charles X.

Revers


Titulature revers : J’AI PROMIS / COMME SUJET / DE MAINTENIR LA CHARTE / ET LES INSTITUTIONS / QUE NOUS DEVONS AU SOUVERAIN / DONT LE CIEL VIENT DE NOUS PRIVER / AUJOURD’HUI QUE LE DROIT DE MA NAISSANCE /A FAIT TOMBER LE POUVOIR ENTRE MES MAINS / JE L’EMPLOIERAI TOUT ENTIER À CONSOLIDER / POUR LE BONHEUR DE MON PEUPLE / LE GRAND ACTE / QUE J’AI PROMIS DE MAINTENIR. / MA CONFIANCE DANS MES SUJETS / EST ENTIÈRE... // PAROLES DU 17 SEPT 1824.
Description revers : Légende en 15 lignes horizontales.

Commentaire


Médaille signée GAYRARD F. au droit et DEPUYMAURIN DIREX au revers.

Charles X (château de Versailles, 9 octobre 1757 – Görz, empire d'Autriche, 6 novembre 1836), surtout connu sous le titre de comte d'Artois (1757-1824), est roi de France et de Navarre de 1824 à 1830.
À la mort de son frère Louis XVIII, en 1824, il monte sur le trône et décide de renouer avec la tradition du sacre, dont son prédécesseur s'était dispensé pour des raisons autant politiques que physiques, ne souhaitant ni provoquer de critiques ni affronter les fatigues de Reims. Le sacre se tient le 29 mai 1825 en la cathédrale de Reims et marque un retour à la logique d'Ancien Régime tout en affectant d'ignorer les changements de la société française depuis la Révolution française et l'Empire napoléonien. Ce sacre reprend les phases principales du cérémonial de l'Ancien Régime comme les sept onctions ou les serments sur les Évangiles. Malgré tout, on peut observer certains changements comme le fait que le roi prête un serment de fidélité à la Charte de 1814 ou encore le fait que les grands princes participent au cérémonial en aidant l'archevêque de Reims. .

Historique


CHARLES X

(16/09/1824-2/08/1830)

Charles X, petit-fils de Louis XV et frère cadet de Louis XVI, est connu comme comte d'Artois. Il succède à Louis XVIII le 16 septembre 1824. Son règne démarre avec des mesures libérales sans suite. Charles X est le dernier roi sacré à Reims, le 29 mai 1825. Il laisse le gouvernement à Villèle qui prend des mesures réactionnaires comme la loi d'indemnisation des émigrés d'un milliard de francs-or ou le licenciement de la Garde nationale. Malgré la dissolution de la Chambre en 1821, l'opposition libérale est renforcée et, en janvier 1828, Villèle est remplacé par Martignac qui tente l'apaisement. Rapidement renvoyé en août 1829, Martignac est remplacé par un représentant des ultras, Polignac. Le roi dissout la Chambre le 16 mai 1830 mais la nouvelle chambre élue en juillet est de nouveau à majorité libérale. Charles X promulgue alors quatre ordonnances qui visent à limiter les pouvoirs et les libertés de la Chambre et tendent à suspendre la charte de 1814. Cela provoque la révolution des 27/29 juillet, plus connue sous l'appellation des "Trois Glorieuses". Le 2 août 1830, Charles X abdique en faveur de son petit-fils Henri V, après avoir nommé Louis-Philippe lieutenant général du royaume.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com