+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

Live auction - fjt_586383 - CHAMBRES DE COMMERCE Chambre de commerce de Rouen, épreuve étain n.d.

CHAMBRES DE COMMERCE Chambre de commerce de Rouen, épreuve étain TTB
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente commencera sa clôture à l'heure indiquée sur la fiche descriptive. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des live auctions.

Les offres gagnantes seront soumises à 12% TTC de frais de participation à la vente.
Estimation : 90 €
Prix : pas d'offre
Offre maximum : pas d'offre
Fin de la vente : 27 octobre 2020 19:17:39
Type : Chambre de commerce de Rouen, épreuve étain
Date : n.d.
Métal : étain
Diamètre : 33 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 20 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Degré de rareté : R1

Avers


Description avers : Mercure, tenant un caducée et une corne d'abondance, au-dessus du port de Rouen, signé TIOLIER F dans l’exergue.

Revers


Titulature revers : CHAMBRE DE COMMERCE DE ROUEN.
Description revers : Couronne de chêne et de lauriers.

Commentaire


C’est la première fois que nous proposons à la vente ce jeton en étain.

Historique


CHAMBRES DE COMMERCE

La première chambre de commerce fut celle de Marseille créée à la fin du XVIe siècle. Pour Paris, les six corps des marchands et les juges-consuls avaient un rôle similaire à celui d'une chambre de commerce : une association de commerçants réunis pour délibérer sur les intérêts de leur ville ou de leur région et donner leur avis au gouvernement. Colbert les légalise en 1664 en instaurant que chaque place de commerce choisira deux d'entre eux pour les représenter. L'institution ne fut toutefois établie réellement que par l'arrêt du Conseil du 30 août 1701 et de nombreuses chambres de commerce apparaissent au XVIIIe siècle à Lyon, Rouen, Toulouse, Montpellier, Bordeaux, etc..
La plus importante d'entre elles est Marseille qui avait des attributions dans tout le commerce du Levant et était du département des Affaires étrangères, les autres relevaient du Contrôle général des Finances. Supprimées par la Constituante en 1791, les chambres de commerce sont rétablies sous le Consulat. Depuis 1832, leur recrutement se fait par élections, elles sont devenues chambres de commerce et d'industrie depuis 1898, regroupées en 21 chambres régionales.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com