Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_163753 - CARNUTES (Région de la Beauce) Quart de statère d’or au sanglier conducteur

CARNUTES (Région de la Beauce) Quart de statère d’or au sanglier conducteur TB/TB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 450.00 €
Type : Quart de statère d’or au sanglier conducteur
Date : Ier siècle avant J.-C.
Nom de l'atelier/ville : Chartres (28)
Métal : or
Diamètre : 12,4 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 2,03 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Belle monnaie pour ce type rarissime, en très bon or. Le droit est mal frappé, avec une impression de coin rouillé. Le revers est complet et bien centré sur un flan large, mais avec une petite faiblesse de frappe en son centre
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête imitée de Philippe II, à droite ; la base du cou perlée.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval harnaché à droite, sanglier-aurige sur la croupe ; petit aigle aux ailes éployées entre les jambes du cheval ; une ligne ondulée devant le cheval.

Commentaire


Dans le Nouvel Atlas, cette monnaie est reprise sous la série "au loup conducteur". Au revers notre monnaie a la particularité, d'avoir une sorte d'épi dont la tige ondulée part de l'aile de l'aigle, pour se terminer devant la tête du cheval. Cet épi se retrouve sur un certain nombre de monnaies d'or (cf. DT. 2041, 2045-2048...). Exemplaire de poids lourd qui correspondrait à un statère de 8,12 grammes. Si aucun statère n’est connu, un hémi-statère va prochainement être publiés (un second exemplaire est connu, mais fourré, frappé avec les même coins).

Historique


CARNUTES (Région de la Beauce)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Carnutes étaient l'un des peuples les plus importants et les plus puissants de la Gaule indépendante. Leur territoire s'étendait entre Loire et Seine sur l'Orléanais, le Blésois et le pays chartrain jusqu'à Mantes, c'est-à-dire la plus grande partie des départements actuels du Loiret, du Loir-et-Cher et de l'Eure-et-Loir et une partie des Yvelines. Leur centre économique était situé à Genabum (Orléans), mais leur principal oppidum semble avoir été Autricum (Chartres). Ils auraient participé à l'expédition légendaire de Bellovèse jusqu'en Italie. Ils formaient le centre géographique de la Gaule et, bien avant le début de la Guerre des Gaules, les marchands romains connaissaient le chemin de Genabum (Orléans), alors un grand centre commercial. Les Carnutes étaient aussi réputés pour leur forêt où se tenait l'assemblée annuelle des Druides. Au début de la Guerre, César avait hiverné chez les Carnutes en 57 avant J.-C. et leur avait imposé comme roi Tasgetios, qui est assassiné en 54 avant J.-C. L'année suivante, ils se soumettent mais au début de 52 avant J.-C., ils sont peut-être à l'origine de la révolte qui va soulever l'ensemble de la Gaule. Il est possible que les conjurés se soient retrouvés au cours d'une assemblée druidique. Les Carnutes massacrèrent les colons et les marchands romains de Genabum (Orléans) sous la conduite de Cotuatos et de Conconnétodumnos. César vint assiéger la ville qu'il prit, pilla et incendia, marquant le début des hostilités. Les Carnutes fournirent ensuite un contingent de douze mille hommes à l'armée de secours afin de dégager Alésia. Après la chute de Vercingétorix, l'année suivante, les Romains effectuèrent une nouvelle campagne de pacification et César punit les assassins de l'année précédente. César (BG. II. 35 ; V, 25, 29, 56 ; VI, 2-4, 13, 44 ; VII. 2, 3, 11, 75 ; VIII. 4, 5, 31, 38, 46). Strabon (G. IV, 2, 3) ; Tite-Live (HR. V, 34). Ptolémée (G. II, 8). Kruta : 68, 187, 334.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com