INFORMATION LIVRAISON : EXPÉDITION DES COMMANDES SUPÉRIEURES À 100€ VIA DHL LES LUNDIS/MARDIS/JEUDIS.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_239280 - CARNUTES (Région de la Beauce) Bronze PIXTILOS classe IX au lion

CARNUTES (Région de la Beauce) Bronze PIXTILOS classe IX au lion SPL/TB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 395.00 €
Type : Bronze PIXTILOS classe IX au lion
Date : c. 40-30 AC.
Nom de l'atelier/ville : Chartres (28)
Métal : bronze
Diamètre : 16,5 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 3,16 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Magnifique exemplaire, surtout au droit, bien centré et de haut relief, avec une patine noire brillante. Malheureusement, le revers est largement piqué et quelques piques d'oxydation verdâtre sont à noter au droit
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection M. G. ; c’est le n° 652 de MONNAIES 26

Avers


Titulature avers : PIXTILOS.
Description avers : Buste casqué et drapé à gauche ; le cou est orné d’un torque ; légende devant le visage, suivie au-dessus du front d’un annelet pointé accosté de part et d’autre d’un annelet.

Revers


Titulature revers : PIXTILOS.
Description revers : Lion à gauche, la queue enroulée au-dessus du dos accostée de part et d'autre d'un annelet pointé, grènetis.

Commentaire


Cet exemplaire est très intéressant, avec une effigie particulièrement bien venue qui permet d'appréhender l'ensemble du type avec tous ses détails.
S. Scheers propose le buste de Minerve du denier de C. Vibius Varus frappé en 42 avant J.-C. (RRC. 494/38 = RCV. 498) comme prototype du droit, en remarquant néanmoins une "allure gauloise", accentuée par le torque typiquement celtique. Dans sa description du revers, elle décrit l'élément sous le cheval comme un "oiseau ressemblant à un hibou". La description du Muret Chabouillet propose un "sabre gaulois" ; aucune de ces description ne nous semble correcte. Cet “objet” est constitué d’un annelet centré, avec un petit crochet de part et d’autre, dont part une sorte de volute divisée symétriquement par un trait médian et terminée par un globule. L’interprétation de cet “objet” comme tant d’autre sur le monnayage gaulois n’est pas aisée. Dans ce cas précis, la proposition de Muret Chabouillet semble être la plus proche de la réalité ; cet objet serait un poignard avec une lame à double tranchant et une garde stylisée, à moins qu’il ne s’agisse d’une fibule à arc ?.

Historique


CARNUTES (Région de la Beauce)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Carnutes étaient l'un des peuples les plus importants et les plus puissants de la Gaule indépendante. Leur territoire s'étendait entre Loire et Seine sur l'Orléanais, le Blésois et le pays chartrain jusqu'à Mantes, c'est-à-dire la plus grande partie des départements actuels du Loiret, du Loir-et-Cher et de l'Eure-et-Loir et une partie des Yvelines. Leur centre économique était situé à Genabum (Orléans), mais leur principal oppidum semble avoir été Autricum (Chartres). Ils auraient participé à l'expédition légendaire de Bellovèse jusqu'en Italie. Ils formaient le centre géographique de la Gaule et, bien avant le début de la Guerre des Gaules, les marchands romains connaissaient le chemin de Genabum (Orléans), alors un grand centre commercial. Les Carnutes étaient aussi réputés pour leur forêt où se tenait l'assemblée annuelle des Druides. Au début de la Guerre, César avait hiverné chez les Carnutes en 57 avant J.-C. et leur avait imposé comme roi Tasgetios, qui est assassiné en 54 avant J.-C. L'année suivante, ils se soumettent mais au début de 52 avant J.-C., ils sont peut-être à l'origine de la révolte qui va soulever l'ensemble de la Gaule. Il est possible que les conjurés se soient retrouvés au cours d'une assemblée druidique. Les Carnutes massacrèrent les colons et les marchands romains de Genabum (Orléans) sous la conduite de Cotuatos et de Conconnétodumnos. César vint assiéger la ville qu'il prit, pilla et incendia, marquant le début des hostilités. Les Carnutes fournirent ensuite un contingent de douze mille hommes à l'armée de secours afin de dégager Alésia. Après la chute de Vercingétorix, l'année suivante, les Romains effectuèrent une nouvelle campagne de pacification et César punit les assassins de l'année précédente. César (BG. II. 35 ; V, 25, 29, 56 ; VI, 2-4, 13, 44 ; VII. 2, 3, 11, 75 ; VIII. 4, 5, 31, 38, 46). Strabon (G. IV, 2, 3) ; Tite-Live (HR. V, 34). Ptolémée (G. II, 8). Kruta : 68, 187, 334.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com