Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_407460 - CARIE - SATRAPES DE CARIE - HECATOMNUS Vingt-quatrième de statère

CARIE - SATRAPES DE CARIE - HECATOMNUS Vingt-quatrième de statère TTB+
250.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Vingt-quatrième de statère
Date : c. 392-377 AC.
Nom de l'atelier/ville : Milet, Ionie ou Mylassa, Carie
Métal : argent
Diamètre : 8 mm
Axe des coins : 3 h.
Poids : 0,45 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan bien centré des deux côtés. Joli droit. Revers bien venu à la frappe. Patine de collection avec des reflets dorés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Protomé de lion à gauche avec la crinière, la gueule ouverte, la langue pendante, un petit E devant le museau du lion.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Dépouille de lion vue de face (léonté).

Commentaire


Poids léger. Au droit, la petite lettre epsilon au-dessus de la gueule du lion fait attribuer cette pièce au satrape de Carie, Hecatomnos. Ce type semble beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages généraux. C’est la première fois que nous le proposons à la vente.

Historique


CARIE - SATRAPES DE CARIE - HECATOMNUS

(392-377 avant J.-C.)

Hécatomnos, originaire de Mylassa, succéda à Hyssaldomos, satrape de Carie en 395 avant J.-C. Commandant de la flotte perse, il participa aux opérations lors de la reconquête de Chypre en 390 avant J.-C. après la révolte du roi de Salamine, Evogoras I (411-373 avant J.-C.). Hecatomnos se maintint au pouvoir pendant une quinzaine d'années, choisit Mylassa comme capitale de sa satrapie. Son fils aîné, Mausolle, lui succéda à sa mort survenue en 377 avant J.-C.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x