Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v38_0237 - CARIE - ÎLES DE CARIE - RHODES Didrachme

CARIE - ÎLES DE CARIE - RHODES Didrachme SUP/TTB+
MONNAIES 38 (2009)
Prix de départ : 280.00 €
Estimation : 450.00 €
lot invendu
Type : Didrachme
Date : c. 250-230 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rhodes
Métal : argent
Diamètre : 21 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 6,52 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan parfaitement centré des deux côtés avec le grènetis visible au revers. Portrait de toute beauté, de haut relief et bien venu à la frappe, équilibré. Frappe un peu brouillée au revers, desservie par la nature du métal, légèrement corrodé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête radiée d'Hélios de trois quarts de face à droite, rayonnant.

Revers


Description revers : Rose sur sa tige avec un bouton à droite ; dans le champ à gauche, un casque phrygien.
Légende revers : R-O// ERASIKLHS.
Traduction revers : (de Rhodes/ Erasiclès).

Commentaire


Magistrat Erasiclès.

Historique


CARIE - ÎLES DE CARIE - RHODES

(IIIe - IIe siècle avant J.-C.)

Rhodes, capitale fédérale, fut fondée en 408 avant J.-C., date du début du monnayage. Rhodes fut assiégée par Démétrius Poliorcète en 305 avant J.-C. Ce fut un échec. Les Rhodiens remercièrent le dieu protecteur en lui élevant une statue à l'entrée du port. Charès de Lindos construisit le Colosse de Rhodes entre 292 et 284 avant J.-C. C'était l'une des sept merveilles du monde. Haut de 33 mètres, il fut détruit par un tremblement de terre en 226 avant J.-C. Un oracle interdit aux Rhodiens de le reconstruire. Rhodes, alliée de Rome, s'émancipa définitivement de la tutelle séleucide après 188 avant J.-C.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com