Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v51_0233 - CARIE - ÎLES DE CARIE - PÉREE DE RHODES Drachme

CARIE - ÎLES DE CARIE - PÉREE DE RHODES Drachme FDC
MONNAIES 51 (2011)
Prix de départ : 320.00 €
Estimation : 550.00 €
Prix réalisé : 389.00 €
Nombres d'offres : 6
Offre maximum : 410.00 €
Type : Drachme
Date : c. 168 AC.
Nom de l'atelier/ville : Carie, Pérée de Rhodes ou Macédoine
Métal : argent
Diamètre : 16 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 2,58 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de conservation exceptionnelle, sur un petit flan légèrement irrégulier, bien centré et complet des deux côtés. Portrait de toute beauté. Revers fantastique. Patine avec des reflets mordorés dans la chevelure, légèrement tachée dans la légende au revers. Conserve l’intégralité de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient du trésor de Sitichoro (Pharsale, IGCH. 237) et du stock de Serge Boutin, février 1969

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d'Hélios de trois-quarts de face à droite, les cheveux flottants au vent.

Revers


Description revers : Rose sur sa tige avec un bouton à droite.
Légende revers : I-W// ERMIAS.
Traduction revers : (Ermias).

Commentaire


Monétaire Ermias (EPMIAS). L’exemplaire de MONNAIES 47 , n° 128 s’est vendu 580€ sur un maximum 622€ avec sept offres sur un estimation de 350/550€.

Historique


CARIE - ÎLES DE CARIE - PÉREE DE RHODES

(IIe siècle avant J.-C.)

En plus de l'île de Rhodes et de la capitale éponyme fondée en 408-407 avant J.-C., la thalassocratie rhodienne possédait sur les côtes d'Asie un territoire sur lequel s'étendait son pouvoir (la Pérée). Rhodes fut très tôt une alliée pour le Romains et les Attalides contre les visées expansionnistes des Antigonides et des Séleucides. Elle apporta un soutien naval à Rome lors de la deuxième guerre de Macédoine contre Philippe V. Il en fut de même dans la lutte qui opposa les Romains et Antiochus III. La paix d'Apamée en 188 avant J.-C. accrut les territroires continentaux des Rhodiens en Carie et en Lycie. Mais les choix malheureux des Rhodiens lors de la troisième guerre de Macédoine contre Persée (171-168 avant J.-C.) leur firent perdre la plus grande partie de leurs acquisitions de la Paix d'Apamée. Les Romains déclarèrent Délos, cité et port libre afin de concurrencer Rhodes ce qui mit un coup d'arrêt à l'expansion et aux activités commerciales des Rhodiens.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com